Festival international du film oriental de Genève : Compétition en ligne et report des projections en salle | El Watan
toggle menu
samedi, 04 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan04072020




Festival international du film oriental de Genève : Compétition en ligne et report des projections en salle

02 juin 2020 à 9 h 36 min

La 15e édition du Festival international du film oriental de Genève (Suisse) n’aura pas lieu sous sa forme initiale en raison de l’épidémie du Coronavirus.

Nous avons beaucoup espéré et aimé que la situation allait nous permettre de tenir normalement la 15e édition du Festival international du film oriental de Genève prévue du 8 au 14 au juin 2020.

L’évolution de la crise et les prescriptions du Conseil fédéral nous ont amenés à renoncer au déroulement du festival dans sa conception d’origine», a annoncé la direction du Fifog dans un communiqué de presse.

Par conséquent, cette rencontre sera éclatée et étalée dans le temps, ont fait savoir les organisateurs, ajoutant que le programme scolaire du festival a été adapté et il est en cours de finalisation malgré le confinement, grâce au télétravail. Par ailleurs, il a été décidé de mettre en place, en ligne, deux compétitions de courts-métrages : celle des Fifog d’or et d’argent 2020 et celle du Prix du public.

La première aligne les films récents, la deuxième proposera des films montrés lors des précédentes éditions, selon la même source. Le public pourra visionner et voter Vimeo ou sur Facebook, a-t-on précisé. «Les projections en salle, notamment des fictions longues, sont reportées à l’automne 2020, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

C’est de cette manière que le Fifog entend remplir sa mission qui consiste à promouvoir la diffusion de films orientaux peu diffusés en Suisse, à lutter contre le confinement, et contribuer au retour au fonctionnement normal de la vie», lit-on dans le texte.

Placée sous le signe de la résistance au féminin, cette nouvelle cuvée du Fifog «sera celle de la résistance à l’adversité, du déconfinement des esprits, de l’ouverture aux autres et de tous les espoirs», conclut le communiqué de presse du festival, dont une copie a été reçue par mail à la rédaction.

Fondé en 2006, le Festival international du film oriental de Genève se veut «une vitrine du cinéma de l’Orient à travers des projections, des débats et autres rencontres entre professionnels du 7e art».

La 14e édition qui s’était tenue du 29 avril au 4 mai 2019 a attribué la plus haute distinction (Fifog d’or) au long de métrage iranien Dressage de Poopaye Badkoobeh. Le deuxième prix est revenu  au film Fatwa du réalisateur tunisien Mahmoud ben Mahmoud.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!