Décès de la romancière et poétesse Noura Saadi : Des écrits empreints de rationalité et d’esthétique | El Watan
toggle menu
jeudi, 02 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





Décès de la romancière et poétesse Noura Saadi : Des écrits empreints de rationalité et d’esthétique

12 octobre 2021 à 10 h 00 min

La poétesse et romancière algérienne, Noura Saadi, est décédée dimanche à Alger, à l’âge de 65 ans, des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.

Native de Guelma en 1956 et établie à Alger, la défunte a commencé son parcours à la fin des années 1970, en publiant ses premiers textes et littéraires, au-delà de ses multiples collaborations avec la presse écrite, la revue féminine El Djazairia, notamment, et la présentation de plusieurs émissions radiophoniques. Noura Saadi, qui a auparavant exercé le métier d’enseignante de langue et littérature arabe, compte à son actif plusieurs publications littéraires, dont les recueils sortis en 1983, de poésies, Djaziret holm qassira et de nouvelles, Aqqabiyet el madina, ainsi que Assabiê Ayyoul, Khafaqat chiâriya et autres nouvelles et textes en prose. Les nombreux écrits de la défunte, empreints de rationalité et d’esthétique, lui vaudront d’être répertoriée dans l’édition 1995 du Dictionnaire El Babtin des poètes arabes contemporains, produit par la Fondation du Prix pour la Créativité poétique, «Abdelaziz Saoud El Babtin». Noura Saadi a été inhumé dimanche après-midi au cimetière de Ain Naâdja à Alger.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!