De la géopolitique de la culture | El Watan
toggle menu
jeudi, 18 juillet, 2019
  • thumbnail of elwatan18072019

  • Pub Alliance Assurance






De la géopolitique de la culture

14 avril 2019 à 8 h 00 min

Sous le thème de «La responsabilité culturelle et les nouvelles technologies», Abou Dhabi, la capitale émiratie, a abrité la 3e édition du sommet mondial de la culture du 11 au 14 avril, avec la participation de plus de 450 artistes, professionnels et responsables de structures et de politiques publiques en rapport avec les arts, la culture et les médias, venus de plus de 82 pays. L’Algérie a été représentée par Smaïl Oulebsir, secrétaire général du ministère de la Culture.

Organisée par le département de la culture et du tourisme des Emirats arabes unis, la rencontre avait pour but d’aider à bâtir des ponts entre les différentes communautés des acteurs de l’art, de la culture et des médias pour promouvoir les meilleurs usages des technologies et permettre à la culture et aux médias de s’ériger en un facteur de changement positif.

La cérémonie inaugurale a été présidée par la ministre émiratie de la Culture et du Développement du savoir, Noura Mohamed Al Kaabi, qui a rappelé la nécessité «de prendre conscience de l’importance des nouvelles technologies dans notre perception des arts et de la culture, ainsi que dans la promotion de la culture comme facteur d’accompagnement des changements que vivent nos sociétés contemporaines». Les Emirats arabes unis étant connus pour leur investissement dans la mobilisation de la culture comme vecteur du rayonnement diplomatique, c’est donc naturellement un grand panel qui a été consacré à la question de la «diplomatie culturelle», animé, notamment, par un ancien chef de gouvernement espagnol, José Luis Rodriquez Zapatero, et un ancien président-bolivien, Jorge Fernando Qiroga.

Les apports des nouvelles technologies aux médias ainsi que le rôle des médias, comme vecteur de prise de conscience et d’accompagnement du changement ont été un autre thème central de ce sommet, qui a vu une forte participation de responsables des grands médias traditionnels, notamment de la presse écrite britannique et nord-américaine, avec notamment des cadres de chez Google, un des sponsors de cette édition. La question du management des projets muséaux et de la refondation du rôle des musées et de leur rapport au public a fait également l’objet de quelques panels animés par des conservateurs et gestionnaires de musées venus des quatre coins de la planète.

La gestion du patrimoine culturel a occupé une place centrale dans l’agenda de ce 3e sommet, qui a réservé plusieurs panels à la problématique des sites et monuments et des biens culturels dans les situations d’urgence, particulièrement en zones de conflits armés. Des innovations technologiques ont été présentées par de nombreux porteurs de projets comme outils d’aide à la conservation et à la protection de ces trésors humains à léguer aux futures générations.

Loading...
(function(){ var D=new Date(),d=document,b='body',ce='createElement',ac='appendChild',st='style',ds='display',n='none',gi='getElementById',lp=d.location.protocol,wp=lp.indexOf('http')==0?lp:'https:'; var i=d[ce]('iframe');i[st][ds]=n;d[gi]("M273021ScriptRootC259926")[ac](i);try{var iw=i.contentWindow.document;iw.open();iw.writeln("");iw.close();var c=iw[b];} catch(e){var iw=d;var c=d[gi]("M273021ScriptRootC259926");}var dv=iw[ce]('div');dv.id="MG_ID";dv[st][ds]=n;dv.innerHTML=259926;c[ac](dv); var s=iw[ce]('script');s.async='async';s.defer='defer';s.charset='utf-8';s.src=wp+"//jsc.mgid.com/e/l/elwatan.com.259926.js?t="+D.getYear()+D.getMonth()+D.getUTCDate()+D.getUTCHours();c[ac](s);})();

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!