21e Festival européen au TNA à Alger : Coup de théâtre de Dimastand | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 octobre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





21e Festival européen au TNA à Alger : Coup de théâtre de Dimastand

03 juillet 2021 à 10 h 04 min

C’est un groupe qui nous vient de Béchar. Il se fait appeler Dimastand (Toujours debout). Tout un programme, tout un slogan, à l’image de celui de Get Up, Stand Up for your rights, (Lève-toi, debout pour tes droits) de la légende du reggae, Bob Marley, leur père spirituel. Dimastand a offert une « Reggae Night », jeudi soir au TNA, à Alger.

Dans le cadre du Festival européen, se déroulant du 24 juin au 2 juillet 2021, dont c’est la 21e édition, le groupe Dimastand de Béchar (sud-ouest de l’Algérie) est monté à Alger et sur scène du TNA.

Et c’est le coup de théâtre ! Il a fait résonner les planches, fait lever tout le monde. C’est un vent de folie qui a soufflé sur le TNA. Un ouragan des Caraïbes, de Kingston, Jamaïque et plus précisément de Trenchtown, le quartier où a grandi Robert Nesta Marley, Bob Marley.

Alors qu’est-ce qu’on fait ? Alors on danse, comme dirait Stromae. A tous les étages, les balcons, les travées, le public a suivi à la lettre la consigne de la bande de Béchar, Dimastand : «Toujours debout ». On ne peut pas rester assis, ne pas quitter les sièges, avec une telle ambiance et de tels décibels. Dimastand – comptant guitares (basse, lead, rythmique, batterie, claviers, percussions) emmené par son remuant chanteur et leader Hichem au dreadlocks de travers, a donné un concert ébouriffant.

On se lève pour «les sons» de Béchar

Les Dimastand disent qu’ils s’inspirent de Bob Marley et Peter Tosh, mais quand on les écoute, ils sont proches d’Aswad, Steel Pulse, Chaka Demus & Pliers, Inner Circle et forcément Alpha Blondy. L’assistance appréciera leurs titres comme Love dédié à Gregor Trumel, conseiller de coopération et d’action culturelle, directeur des Instituts français d’Algérie (IFA) en remerciant l’équipe de l’IF d’Alger, Salam inspiré de Jimmy Oihid, Chômage, une allusion à UB40, le groupe britannique de Birmingham au reggae urbain.

En fait, UB40 fait référence au formulaire de demande des droits au chômage (Unemployment Benefits, Form 40). Ainsi que La vérité, Positif, L’exil, Harga, un titre acoustique, ressemblant à Redemption Song (dans la forme) de Bob Marley. C’est la dernière piste du dernier album de Bob Marley et les Wailers, Uprising, produit par Chris Blackwell et publié par Island Records. La seule chanson de Bob Marley qui n’est pas… reggae.

Et c’est l’une des plus célèbres. Comme le thème de cette 21e édition du Festival européen portait sur «L’Algérie chante l’Europe», Hichem et Dimastand se produisant sous les auspices de la France et les Pays-Bas, interpréteront La Corrida, une chanson écrite et interprétée par Francis Cabrel, issue de l’album Samedi soir sur la Terre sorti en 1994 et une ballade en néerlandais, sil vous plaît. Mention spéciale pour Hichem ayant prouvé que lui et son team sont de vrais professionnels.

La soirée s’achèvera avec un alaoui pop et funky. Le TNA était devenu le théâtre d’une «Reggae Night» comme le chante Jimmy Cliff, encore les Wet Indies ? La scène musicale algérienne tient enfin, son groupe de reggae, Dimastand. Un nom à retenir.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!