toggle menu
lundi, 10 décembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

L’Office National Des Droits d’Auteur et Droits Voisins, organise un grand gala au théâtre Régional de Bejaia, le samedi 25 novembre à 18h, en hommage au grand chanteur  Djamel Allam

Concert en hommage à Djamel Allam : Retout aux sources de « Thella »

22 novembre 2017 à 15 h 15 min

 

Pour cette occasion la ville de Yema Gouraya accueillera une pléiade d'artistes et d’auteurs de tous horizons venus rendre hommage à l’auteur de « Djawhara ».   Cet évènement entre dans le cadre de la série d’hommages rendus par l’ONDA aux doyens de la musique Algérienne, en reconnaissance de leur mérite et leur apport à la culture algérienne. De nombreux artistes à ce spectacle notamment Boudjemaa Agraw, Brahim Tayeb , Hafid Djemai, Mounia Ait Meddour ect …Cet évènement sera soutenu  et accompagné par la sortie d’un coffret anthologie comprenant l’intégralité du répertoire musical de Djamel Allam.

Djamel Allam est un chanteurmusicien algérien, né le 26 juillet 1947 à Béjaïa. Il apprend la musique au conservatoire de musique de Béjaïa sous l'œil bienveillant du cheikh Sadek El Béjaoui. En 1970, il s’installe à Marseille puis à Paris. Il s'essaye à la chanson française dans les cabarets de la capitale (rue Mouffetard…). En 1972, il apparait en première partie du spectacle de Brigitte Fontaine et  Aresk i à  Alger. En 1974, il travaille à la radio France Inter avec Claude Villersqui le recommande aux disques Escargots (éditeur de François Béranger et Gilles Vigneault notamment). Son premier album « Argu » (Rêve.), produit en 1974 par Gilles Bleiveis, remporte un très grand succès auprès du public et des médias. Djamel remplit les grandes salles de France et part en tournée en Europe et aux États-Unis.

 

Entre 1978 et 1985, il sort 3 albums : « Les rêves du vent » (78), « Si Slimane » (81) et « Salimo » (85), il écrit des musiques de films et de documentaires, dont « La goutte d’or » de Daniel Duval, diffusé sur TF1. Il est aussi comédien pour le cinéma (« Fort Saganne »). Il acquiert sa notoriété avec Argu(Rêve) puis M'ara d-yughal (Quand il reviendra). Il enchaîne album sur album, compose la musique de quelques films (Prends dix mille balles et casse-toiLa plage des enfants perdus…). Et surtout sa contribution, sous les auspices du grand compositeur Safy Boutella, à la bande originale du film culte de Merzak Allouache, Salut cousin.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!