Bou Ismaïl se souvient de l’Inspecteur Tahar | El Watan
toggle menu
mardi, 17 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Hommage à l’acteur Hadj Abderrahmane

Bou Ismaïl se souvient de l’Inspecteur Tahar

10 novembre 2021 à 10 h 00 min

Le 4 août 1981, la ville de Bou Ismail, à travers son Festival du rire, organisé par l’association culturelle El Ismailia, les citoyens de l’ex-Castiglione avaient assisté à trois hommages rendus, en une seule édition, au célèbre comédien et humoriste Hadj Abderrahmane, connu sous le nom de l’Inspecteur Tahar, né à Alger le 12 octobre 1941.

D’abord, un hommage populaire ensuite un hommage officiel par les autorités de la wilaya de Blida et celles de Bou Ismail et enfin un hommage professionnel rendu par les grands artistes et comédiens de l’époque.

L’Inspecteur Tahar méritait le respect. Il avait été touché par cette marque de sympathie à laquelle le président de l’association El Ismailia et ses collaborateurs voulaient rendre à l’artiste algérien aux immenses talents. Hélas, atteint d’une maladie, l’Inspecteur Tahar décède à Paris (France), deux mois après ces trois hommages (05 octobre 1941, ndlr).

L’imitateur de l’Inspecteur Tahar, en l’occurrence Djamel Baghdadi, un enfant de Bou Ismail, il part discrètement se recueillir devant la tombe de son idole, au cimetière El Alia (Alger).

En ce mois d’octobre 2021, il a tenu à se faire accompagner par l’ex-président de l’association El Ismailia, M. Mustapha Mazar, une manière anodine pour commémorer à leur manière le 40e anniversaire de sa mort.

«La propreté de la tombe de Hadj Abderrahmane illustre le nombre important de ses visiteurs», nous déclare Mazar Mustapha.

Dès leur sortie du cimetière, le duo s’est rendu au domicile de l’artiste. Les deux enfants de Bou Ismail avaient été accueillis par l’épouse du défunt Inspecteur Tahar et le petit-fils de l’artiste. Hadj Abderrahmane est père de 4 enfants, un garçon et trois filles dont l’une a perdu la vie après avoir mis au monde un garçon, qui vit avec sa grand-mère.

Mme Hadj Abderrahmane était ravie de la visite du comédien Djamel Baghdadi et du directeur d’école à la retraite et ancien président du Festival du rire, elle avait accueilli chaleureusement les deux hommes.

Retrouvez l’intégralité de nos articles sur la version papier


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!