Archéologie à Mostaganem : Création prochaine d’une école de formation | El Watan
toggle menu
samedi, 07 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191207

  • Massage Tunisie



Archéologie à Mostaganem : Création prochaine d’une école de formation

24 juin 2019 à 10 h 00 min

Une école de formation de chercheurs amateurs en archéologie et fouilles sera prochainement créée dans la wilaya de Mostaganem, a annoncé, samedi, le président de l’Association du club intellectuel de Mostaganem, initiatrice du projet.

Noureddine Ould El Bey, a souligné, lors d’une visite de fouilles au site préhistorique Oued Rayah (commune de Sidi Ali), que la région de Mostaganem regorge de sites archéologiques témoins de la présence ancienne de l’homme, qu’un seul institut spécialisé en archéologie ne peut pas couvrir en matière de recherche, d’étude et de fouilles.

L’Association du club intellectuel de Mostaganem propose la mise en place d’un mécanisme ou d’un nouveau moyen pour aider les archéologues et les centres de recherche à former des archéologues amateurs, a-t-il fait savoir.

De son côté, le responsable du site de fouilles à Oued Rayah, le Dr Abdelkader Derradji, de l’université d’Alger, a déclaré que les fouilles dans ce site sont organisées depuis des années et concernent, cette fois-ci, les premier et troisième secteurs où ont été découverts des outils en pierre, tels que des haches datant de 800 000 à 1 million d’années.

Le site préhistorique de Oued Rayah est le plus vieux sur le littoral algérien et le deuxième en termes d’importance dans l’Ouest algérien après celui de Tighennif (Mascara) où ont été découverts des ossements d’humains et d’animaux.

Ce site comprend, selon l’intervenant, une plateforme importante de 8 m, avec des niveaux archéologiques qui peuvent fournir aux chercheurs une image de l’évolution de l’aspect culturel ancien dans la région et de son extension à d’autres lieux, dont Tighennif.

Sur l’éventualité de trouver des ossements dans ce site, M. Derradji a estimé que c’est très peu probable, eu égard aux mutations chimiques qu’il a connues avec la présence du fer et du manganèse, qui agissent sur la matière organique, en particulier après le dessèchement du cours d’eau.

Cette visite de terrain, organisée par l’association du club intellectuel de Mostaganem, en coopération avec l’association de recherche et de formation en santé mentale, a eu pour mérite de faire connaître ce site archéologique et de rapprocher des élèves de l’archéologie et des fouilles. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!