Amel Chaouche Teyara. Artiste-peintre et designer de mode : Des portraits très expressifs | El Watan
toggle menu
mardi, 11 mai, 2021
  • thumbnail of elwatan09052021




Amel Chaouche Teyara. Artiste-peintre et designer de mode : Des portraits très expressifs

03 avril 2021 à 9 h 58 min

Depuis quelques jours, l’espace «Artissimo Hub Créatif» abrite une exposition de l’artiste Amel Chaouche Teyara. Intitulée «Le Yin et le Yang», l’exposition présente deux polarités complémentaires, la féminité et la masculinité. Détails.

 

Visible pour une durée de trois semaines, l’exposition d’Amel Chaouche Teyara est composée d’une douzaine d’œuvres grand format.

En effet, l’artiste propose des portraits fascinants qui dégagent chacun des émotions très singulières. Outre la vigueur, l’intuitif, la force, nous pouvons également observer parmi ces portraits le fantasme, l’actif ou la raideur. Le portrait «La raideur» est caractérisé par un homme aux lèvres rouges et pulpeuses, au regard figé et dont le cou est enroulé d’un foulard bleuté.

De l’autre côté de la pièce de l’espace «Artissimo Hub Créatif», nous avons le portrait d’une belle jeune femme aux cheveux bruns qui pourrait tout aussi bien être un homme de par son trait de caractère très masculin, les poils sur le torse. Quant aux couleurs, Amel a choisi de représenter une panoplie de couleurs chaleureuses et flashy inspirant la gaieté et la bonne humeur. De plus, chacune de ses œuvres incarne une expression du visage très perceptible. Ainsi se crée une danse alliant finesse et impulsivité, le tout réalisé dans un délicat, mais précis coup de pinceau.

A propos de l’intitulé de son exposition «Le Ying et le Yang», Amel a voulu mettre en lumière deux polarités contradictoires. A savoir, la masculinité et la féminité. «Le Ying et le Yang, ce sont deux aspects complémentaires qui s’imbriquent parfaitement l’un dans l’autre, où chacun abrite en lui un bout de l’autre comme un équilibre. L’objectif, c’est d’avoir deux contrastes qui se mélangent dans une parfaite harmonie», indique l’artiste.

D’un côté, nous avons le Ying qui indique l’énergie féminine représentée notamment par l’intuitif et la raideur. Et d’un autre côté, son contraire ou son complémentaire représenté par les œuvres intitulées «le mouvement», «l’actif» ou encore «la force». Le Ying et le Yang, c’est donc le masculin et le féminin, deux entités qui se complètent, car il ne peut y avoir de masculinité sans féminité. «Ce que je voulais traduire avec mes œuvres, c’est cette notion de deux polarités en exagérant sur les contrastes afin de les mettre en exergue. Mais tout en essayant de conserver l’harmonie du portrait», ajoute-telle.

Picasso

Ayant pour modèle le célèbre peintre Pablo Picasso, Amel trouve en lui une très forte inspiration. Elle puise toute sa créativité dans les couleurs chatoyantes du style décalé du cubisme et du surréalisme. Il faut savoir que l’artiste s’exprime à travers ses toiles afin de faire le vide dans sa tête et laisser ses pensées la guider. Amel Chaouche Teyara est aussi une artiste-peintre autodidacte.

Bien qu’elle soit diplômée de l’Ecole supérieure des Beaux-arts d’Alger en 2015, la spécialité qu’elle a choisi de suivre n’a jamais été la peinture, mais plutôt le design graphique. Ses premières réalisations étaient destinées pour son son propre plaisir et non pour le public. «J’ai appris sur le tas, je n’ai jamais fait de peinture auparavant. J’ai commencé à peindre selon mon ressenti. Et d’ailleurs, je ne suis pas les conventions, seulement mes désirs», confie-t-elle. Agissant en électron libre, la portraitiste ne se voyait pas poursuivre sa carrière dans une agence où elle devait appliquer tout ce qu’on lui dicte de faire. Après ses études dans les Beaux-arts, Amel a suivi une formation dans le domaine du stylisme et du modélisme dans une école française à Tunis, en 2018.

Une formation qui lui permettra de créer par la suite avec l’une de ses amies une marque algérienne de robe d’intérieur. A noter que «Le Ying et le Yang» constitue sa troisième exposition individuelle. Sa première exposition intitulée «La chambre» a eu lieu il y a quelques années grâce au soutien de ses amis qui l’ont poussée à se développer dans ce métier. Pour ce qui est de sa seconde exposition, elle a été organisée par l’une de ses acheteuses et avait pour thème le… «hirak».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!