Algérie, ma déchirure... | El Watan
toggle menu
jeudi, 29 juillet, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





Behja Traversac, auteure et éditrice

Algérie, ma déchirure…

13 juin 2021 à 10 h 03 min

Des fragments de vie. Se raconter. Se confier. Se lâcher. Behja Traversac, auteure et éditrice se livre dans Algérie, ma déchirure, une œuvre qui effleure la biographie.

Le fragment dans ce groupement de textes est une garantie de liberté», explicite Denise Brahimi dans sa préface. Behja ouvre les voies de l’intime lorsqu’il tend à l’universel, en mêlant prose et poésie. «Alger, de mes enfants, mes amours, dont tu seras toujours l’ancre. Tu fus la nacelle de leurs premiers pas et de leurs premiers mots. Rien ni personne ne peut effacer leurs noms de tes rues.

Ni les ostracismes, ni la bêtise, ni les égratignures… ni le temps, ni l’éloignement. (…) Pourtant, c’est chez toi qu’ils sont passés au-delà des murs du racisme. C’est toi qui leur as donné ce regard ample d’enfants du monde qui ne voient ni les couleurs de peau, ni les identités figées, ni les idées sans retour. C’est en toi qu’ils ont acquis la force de l’interrogation, la force du doute, la force de l’amour des autres. Ils t’aiment, Alger, ne les abandonne pas», écrit-elle avec fougue, émotion et amour. «Illustrés d’aquarelles ou de photos en couleurs, ce sont des moments de ce que l’auteure a vécus seule ou avec les siens.

Des êtres, des images, des physionomies, des sentiments, des lieux, qui se sont inconsciemment inscrits, en elle, comme un livre à écrire. Alger, Oujda, Portsay… une balade qui nous transporte dans un voyage insolite. Les personnages de ses mémoires sont aussi les témoins de ce que fut une partie, peu connue, des profondeurs de la société algérienne», nous apprennent les Editions Chèvre-feuille étoilée qui sortiront le livre le 21 juin. Née à Maghnia, Behja Traversac a passé son adolescence et sa jeunesse à Alger.

Elle a quitté l’Algérie en 1991 pour Montpellier. Sociologue de formation, elle co-dirige depuis 21 ans les éditions Chèvre-feuille étoilée à Montpellier.

Elle a consacré beaucoup de son temps à défendre les droits des femmes en Algérie comme en France. Elle a dirigé à Montpellier une association de solidarité avec les femmes d’Algérie dans les années 90’. Ses deux derniers titres : un essai, Amours Rebelles, quel choix pour les femmes en islam ? et un beau livre, Sortilèges sahariens. Elle est responsable éditoriale de la revue Étoiles d’encre que publie sa maison d’édition.

Algérie, ma déchirure Editions Chèvre-feuille étoilée. Juin 2021.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!