Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M’hamed El Anka | El Watan
toggle menu
samedi, 14 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan14122019
  • Massage Tunisie



Album Live de Hakim Hamadouche : Hommage funky à M’hamed El Anka

13 novembre 2019 à 8 h 50 min

L’homme au mandoluth (mandole-luth), le virtuose, Hakim Hamdouche, celui qu’on ne présente plus, sort un nouvel album tout chaud, tout frais et tout croustillant. Il est intitulé simplement Live.

Hakim Hamadouche, ce fidèle instrumentiste, ami et frère du regretté Rachid Taha, ayant accompagné Steve Hillage, Tricky, Mick Jones, Brian Eno, Robert Plant, Bill Laswell, Rodolphe Berger, Les Têtes Raides, Temnik Electric, Femi Kuti et une certaine Patti Smith, l’égérie punk-rock l’ayant invité récemment à Marseille sur scène.

Ou encore récemment, ayant joué sur l’album inédit de Rachid Taha Je suis Africain produit avec brio par Toma Feterman. Et la liste est interminable pour énoncer le CV de Hakim Hamadouche. Bref, un musicien incontournable et aussi un bon chanteur de chaâbi. Il faut l’écouter. Yamess, à titre indicatif, est la preuve évidente. L’actualité de Hakim, c’est qu’il édite un album dont le titre est Live. Et un concert très attendu, sous les auspices de Hakim, est prévu le 28 novembre 2019 à 20h30 au Studio de l’Ermitage à Paris (France), pour la sortie officielle de l’opus Live.

Huit, ça suffit

Participent à l’album Live Christine Roch, saxophoniste, Mirabelle Gillis, la talentueuse violoniste, Claire Adros, bassiste, Edith Begout, clavieriste, Artur, trompétiste, Khliff Miziallaoua, guitariste, Guy Roch, batteur, et bien sûr, Hakim Hamdaouche, au chant, mandoluth et aux manettes. Récemment, Hakim Hamadouche nous confiait à propos de ce CD : «Au fait, j’ai sorti un album live ! Issu de mon projet Hakim Hamadouche Band ! Parité parfaite ! Quatre musiciennes et quatre musiciens !».

Et dans un post sur son compte Facebook, il conviait son public : «Camarades ! Venez partager ces moments avec nous, le 28 novembre (au Studio de l’Ermitage, à Paris). Partagez avec vos amis(ies). On vous veut nombreux.» L’album Live de Hakim Hamdouche est placé sous le signe évocateur : «un esprit punk pour des musiques rebelles». Comme le confirme le court extrait intitulé El Anka comme mise en jambe.

C’est un hommage au grand maître du chaâbi, El Hadj M’hamed El Anka, une légende, rendu par Hakim, par un enfant sevré au chaâbi. Mais à travers une restitution orchestrale ample, celle d’un big band offrant une version inédite de Soubhan Ya L’tif du «Cardinal» alias El Anka très funky et recherché nous rappelant le groove de Woman de Barabas.

Bref, on a hâte de découvrir les autres titres. Soit en assistant au Studio de l’Ermitage à Paris, en achetant ce CD. Et on voudrait voir Hakim Hamadouche et son groupe tourner, ici, en Algérie.

A bon entendeur !


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!