3e Session nationale de l’Orchestre des Jeunes d’Algérie : Stage musical, activités culturelles et concerts symphoniques | El Watan
toggle menu
vendredi, 20 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

3e Session nationale de l’Orchestre des Jeunes d’Algérie : Stage musical, activités culturelles et concerts symphoniques

22 décembre 2021 à 10 h 09 min

Organisée par l’association culturelle et musicale Orchestre des jeunes d’Algérie en partenariat avec l’ONDA et l’ONCI, cette nouvelle édition s’annonce des plus intéressantes aussi bien sur le plan de la formation que sur celui de la programmation artistique.

Pou rappel, l’Orchestre des jeunes d’Algérie (OJA) a été créé en 2018 par Salim Dada, compositeur, musicien, musicologue et chef d’orchestre.

Cet orchestre, qui a gagné en maturité et professionnalisme depuis trois ans, a pour but de réunir une fois par an et après une campagne de candidatures nationale, plusieurs dizaines de jeunes musiciens de 15 et 35 ans, issus de toute l’Algérie afin de proposer à un stage musical symphonique intense d’une durée d’une semaine qui sera suivi de plusieurs concerts donnés dans des conditions professionnelles.

Selon le musicien et chef d’orchestre Salim Dada, le programme musical comporte des œuvres chambristes et symphoniques allant du baroque jusqu’au XXe siècle, en passant par le classique, le romantisme, le jazz, les musiques de films ainsi que des œuvres contemporaines de jeunes compositeurs algériens.

La première session nationale de l’OJA a eu lieu du 20 au 30 décembre 2018 à Alger, la 2e session était du 20 au 30 juillet 2019 à El Aouana avec une tournée à l’est du pays (Jijel, El Eulma, Béjaïa, Timgad), la 3e devait avoir lieu en juillet 2020 puis en juillet 2021, mais elle a été reportée à deux reprises pour des raisons sanitaires et du gel des activités culturelles. Pour le bon déroulement de ces sessions musicales et réalisation, l’OJA bénéficie de partenariats logistiques et artistiques de l’Office national des droits d’auteurs et droits voisins (ONDA), du Théâtre national algérien (TNA) ainsi que d’autres établissements culturels publics et de sponsors privés.

Pour la 3e session nationale de l’OJA, un nouveau partenariat avec l’ONCI a été conclu pour l’hébergement et la diffusion des concerts.

Le restant de l’année, l’OJA assure des répétitions hebdomadaires régulières au niveau du TNA pour les musiciens habitant aux alentours d’Alger, ainsi que des prestations musicales privées et publiques dans le cadre de programmations culturelles et événementielles. L’Association culturelle et artistique Orchestre des Jeunes d’Algérie a été créée lors de l’Assemblée générale qui a eu lieu à Alger en juillet 2021 ; un bureau exécutif a été élu ainsi que Salim Dada comme président. Ainsi, la 3e nouvelle session se caractérisera par trois concerts.

Le chef d’orchestre Salim Dada nous donne un avant-goût du programme alléchant qui sera à l’honneur. En effet, le programme en question comprendra des œuvres qui vont du baroque italien à la musique britannique du XXe siècle en passant par le romantisme français aux créations des œuvres de jeunes compositeurs algériens. Après le Concerto pour violoncelle et orchestre en do mineur de Vivaldi, le tour sera à la suite Palladio pour deux violons solistes et orchestre à cordes du compositeur gallois contemporain Carl Jenckins.

Un hommage sera rendu au compositeur français ayant vécu et mort à Alger Camille Saint-Saëns à l’occasion du centenaire de sa disparition, et ce, à travers la présentation de son poème symphonique Danse Macabre en deux versions : piano à quatre mains et orchestrale. Toujours selon Salim Dada, l’OJA invitera vers la fin du concert la chorale algéroise Icosium pour interpréter la Pavane de Gabriel Fauré ainsi que Africana, l’hymne des travailleurs africains composé par Salim Dada en 2018.

Le programme de la 3e session ne sera complet sans que l’OJA créé deux nouvelles partitions de deux jeunes lauréats du concours de composition musicale organisé en 2019 par l’OJA en partenariat avec l’ONDA : prélude de Kamel Fadhloun et Gaadet Lahbeb de Nabil Hamai. Deux pièces pour orchestre à cordes qui seront interprétées, comme est le cas d’ Africana de Dada en première exécution en Algérie.

Il est à noter que l’Orchestre des jeunes d’Algérie (OJA) se produira respectivement le 24 décembre à 16h au Théâtre de Médéa et le 25 décembre pour un concert pédagogique à 15h et un concert à 18h à salle Atlas de Baba El Oued à Alger.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!