34e édition de la Mostra de Valence : Le film turc The Announcement, Palme d’Or | El Watan
toggle menu
samedi, 30 mai, 2020
  • thumbnail of elwatan30052020




34e édition de la Mostra de Valence : Le film turc The Announcement, Palme d’Or

03 novembre 2019 à 9 h 04 min

Le film The Announcement (L’annonce), du réalisateur turc Mahmut Fazil Coskun, a gagné la Palme d’Or de la 34e édition de la Mostra de Valence, dotée de 25 000 euros. Une brillante comédie sarcastique sur une tentative de coup d’Etat militaire manquée en Turquie, avec un humour acide d’après les œuvres d’Aki Kaurismäki et des frères Coen.

Le jury, présidé par la directrice française de photographie, Marie Spencer, a estimé que L’annonce mérite la Palme d’Or pour la vision et le savoir-faire de son directeur et pour la parfaite exécution de tous ses départements ainsi que pour le choix d’un style comique et absurde pour expliquer une histoire audacieuse et opportune. The Announcement a également remporté les prix du meilleur scénario, écrit par le réalisateur Mahmut Fazil Coskun lui-même et Ercan Kesa et de la meilleure photographie, signée par Krum Rodríguez. La Palme d’argent, dotée de 10 000 euros, a été choisie pour Le jour où j’ai perdu mon ombre, du réalisateur syrien Soudade Kaadan.

C’est une histoire avec des touches de réalisme magique qui se déroule en Syrie en 2012. Selon le jury, pour la création d’un film doté d’une cinématique élégante et poétique qui se concentre sur l’agonie des gens dans une partie du monde où les humains sont en danger à cause d’une guerre horrible. La Palme de bronze, de 5000 euros, est revenue à la production française Sympathy for the Devil, le puissant début de Guillaume de Fontenay. Une histoire basée sur des événements réels, qui nous amène au premier rang des tirs d’information dans la guerre des Balkans. En 1992, en pleine opposition, le journaliste français Paul Marchand couvre le site de Sarajevo.

Son attitude provocatrice le confronte avec l’armée, les troupes des Nations unies et même ses propres compagnons. Pour le jury de Mostra de València, Sympathy for the Devil (Sympathie pour le diable) mérite ce prix pour avoir raconté une histoire sur la laideur sans fin de l’industrie de la guerre et pour son portrait d’un personnage unique, qui représente le complexe dilemme éthique auquel est confronté un correspondant de guerre : «Etre un simple témoin ou s’impliquer dans le conflit».

En outre, le jury a décerné les prix suivants : Meilleure réalisation est décrochée par la réalisatrice italienne Michela Occhipinti pour Flesh Out ; Meilleure interprétation masculine pour Ahmed Hafiene du film tunisien Fatwa ; Meilleure performance féminine pour Emilie Pipponier, Alice et meilleure bande originale pour Marius Leftarache dans Un abri parmi les nuages. En vertu de l’accord de collaboration conclu entre la télévision À Punt et la Mostra de Valence, le prix À Punt est attribué au film de la Section officielle qui promeut les valeurs d’intégration sociale, de civilité, de coopération et de paix, dans le respect de la diversité des intérêts sociaux, de genre, culturel et géographique. L’élu a été le film tunisien Fatwa, de Mahmoud Ben Mahmoud.

Ce prix implique l’acquisition des droits d’émission par A Punt Mèdia. A Punt apprécie particulièrement dans Fatwa la capacité de son directeur à dépeindre les différentes sensibilités islamiques qui coexistent en Tunisie après le printemps arabe et les changements sociaux qui en résultent. De même, le film radiographie l’impact des processus de radicalisation religieuse sur les relations individuelles et examine le rôle des femmes dans un environnement structurellement défavorable. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!