2e biennale de la peinture à l’huile de Dafen (Chine) : Hamza Bounoua pour l’Algérie | El Watan
toggle menu
mardi, 07 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021





2e biennale de la peinture à l’huile de Dafen (Chine) : Hamza Bounoua pour l’Algérie

15 novembre 2020 à 10 h 18 min

La peinture «Reformat 4» de l’artiste Hamza Bounoua vient d’être sélectionnée pour participer à la fin de ce mois à la 2e Biennale internationale de la peinture à l’huile de Shenzhen Dafen, en Chine.

Ainsi, l’Algérie participera à la 2e biennale de la peinture Dafen en Chine, à travers l’artiste peintre et plasticien Hamza Bounoua. Un artiste de talent qui n’est plus à présenter tant sa réputation est aussi bien assisse dans son pays qu’à l’international.

La 2e biennale de la peinture à l’huile se tiendra au Dafen Art Museum, à Shenzhen, en Chine. Une ville réputée pour le développement de l’industrie culturelle chinoise. Cette nouvelle édition est coparraînée par l’Association des artistes chinois, le département de la publicité du PCC du Parti municipal de Shenzhen, la Fédération des cercles littéraires et artistiques de Shenzhen, le Comité du district de Longgang de Shenzhen du PCC et le gouvernement populaire du District de Longgang.

En tout, ce sont pas moins de 275 œuvres de 61 pays sur cinq continents qui ont été sélectionnées, dont 198 chinoises et 77 internationales. Les participants retenus exposeront leur œuvre au Dafen Art Museum.

Le fondateur de Diwanya Art Galery, Hamza Bounoua, qui exposera son œuvre «Reformat 4» s’est dit heureux de participer à une telle manifestation artistique d’envergure internationale. Cependant, il ne cache pas son regret de ne pas être présent en Chine à cause de la crise sanitaire du Covid-19.

Il nous confie dans l’ombre de cette pandémie, que beaucoup de gens ont cessé de travailler, créant et atteignant des objectifs, contrairement à ceux qu’il s’est adapté pour travailler en toutes circonstances. «Pour rappel, l’année dernière, certains artistes, dont moi, avons été conviés à participer à la «Biennale de Venise 2019», en Italie.  Nous avions, pour intention, d’honorer l’invitation et participer pour représenter l’Algérie.

Malgré le retrait officiel du ministère algérien de la Culture de l’événement à la dernière minute, nous avons résisté et insisté pour représenter notre pays en utilisant nos ressources personnelles sans aucun soutien de l’Etat ou encore d’un quelconque sponsor.  Ici, je réitère à nouveau l’expérience et représente l’Algérie à la «Biennale de d’Art de Dafen  où mon travail d’art sera exposé dans le bâtiment le plus emblématique de la ville qui est le musée d’art de Dafen et c’est un honneur pour moi.»

Et d’enchaîner : «Cet honneur est encore plus grand de mettre le nom de l’Algérie dans chaque endroit où je participe avec mes œuvres d’art. Je pense que c’est le devoir de tout artiste algérien d’élever le nom de son pays chaque fois qu’il va ailleurs. Nous tous devons travailler et faire notre devoir envers ce pays, et ce, chacun dans son domaine d’expertise, et pas seulement se critiquer mutuellement. Je reste convaincu que l’Algérie a besoin de nous dans cette situation difficile, car nous sommes ses ambassadeurs à l’international.»

Cette deuxième édition de cette Biennale est placée sous le thème : «Domicile et coexistence». Les organisateurs donnent l’interprétation suivante : «Construire une belle maison est un rêve commun de l’humanité. Nous devons respecter la nature, promouvoir le développement vert et permettre au concept de civilisation écologique et de symbiose humaine d’être profondément enraciné dans le cœur des gens.

Dans le développement de la mondialisation, nous sommes dans une relation caractérisée par la diversité, des intérêts complémentaires et imbriqués et l’égalité». Et d’ajouter en substance : «L’interdépendance, la réciprocité et la coexistence entre l’homme et la nature, l’homme et la société, et entre les humains eux-mêmes ont constitué un système de symbiose global.

Ce n’est que lorsque différents pays et différents groupes ethniques travaillent ensemble pour construire une maison complète et harmonieuse pour les humains avec des cultures différentes, que nous pourrons construire ensemble une communauté d’avenir partagée, améliorer la vie et parvenir à une symbiose harmonieuse.»

Toujours de l’avis des organisateurs, l’exposition en question continue d’adhérer à la promotion des peintures à l’huile avec créativité et individualité, avec un accent particulier sur la peinture, les caractéristiques académiques et artistiques.

A travers cette exposition, Dafen «deviendra une plateforme pour la Chine pour comprendre le monde et une fenêtre pour que le monde reconnaisse la Chine, facilitant ainsi l’échange et le développement d’artistes du monde entier en termes de culture et d’art».


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!