Potentiel du projet de 15 000 MW adopté pour la période 2021 à 2035 (2e partie et fin) | El Watan
toggle menu
jeudi, 27 janvier, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021




Développement des énergies renouvelables en Algérie

Potentiel du projet de 15 000 MW adopté pour la période 2021 à 2035 (2e partie et fin)

09 octobre 2021 à 10 h 00 min

Le rendement électrique des panneaux photovoltaïques a été maintenu égal à celui de l’ancien programme, soit 20%. De même, il a été prévu une durée de vie de 20 ans pour chaque installation annuelle de 1000 MW.

Sur la base de ces chiffres et de certaines extrapolations, les calculs ont permis d’estimer à 1,752 TWh la quantité d’électricité générée annuellement par une installation photovoltaïque de 1000 MW.

Ils ont aussi permis d’estimer à 0,254 milliards de mètres cubes le volume de gaz consommé dans les centrales thermiques pour produire 1 TWh d’électricité. La quantité de gaz que peuvent économiser 1000 MW de PV sera donc de 0,445 milliards m3/an, un volume très inférieur aux 1,5 milliard m3/an annoncés officiellement.

Enfin il y a lieu, avant d’aller plus loin et afin d’éviter toute confusion, de distinguer entre la phase de construction des installations qui s’étendra sur 15 ans, de 2022 à 2036 et la durée de vie du projet qui, quant à elle, s’étendra sur 35 ans de 2022 à 2056.

En effet, la première installation de 1000 MW fonctionnera pendant les 20 premières années, de 2022 à 2042, alors que la dernière installation fonctionnera pendant les 20 dernières années, de 2036 à 2056.

Les autres installations s’intercaleront entre les deux, de 2023 à 2055. Dans ces conditions, on peut subdiviser la durée de vie du projet en trois phases. Dans une première phase de 15 années allant de 2022 à 2036, le projet s’accroîtra de 1000 MW/an pour atteindre un maximum de 15 000 MW.

Il se stabilisera à ce maximum dans une seconde phase de 5 ans allant de 2036 à 2041. Puis, dans une troisième phase allant de 2041 à 2056, il diminuera progressivement à raison de 1000 MW/an jusqu’à s’annuler en 2056, 15 ans plus tard.

Il est utile d’ajouter que chaque installation de 1000 MW nécessitera une surface allant de 2000 à 3000 ha soit une surface totale allant de 30 000 à 45 000 ha pour tout le projet.

Suite de l’article dans l’édition papier


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!