L’aéronautique, un levier de création de richesse | El Watan
toggle menu
dimanche, 18 avril, 2021
  • thumbnail of elwatan15042021





L’aéronautique, un levier de création de richesse

13 septembre 2020 à 10 h 00 min

Né et grandi dans mon pays jusqu’à l’âge de 18 ans, mon cursus s’est déroulé au Canada, aux usa et en France. Mon parcours professionnel a débuté dans la communication et la stratégie marketing comme publicitaire auprès de grands annonceurs.

Je me présente, Chakib Mohamed Ziani Cherif, commandant de bord sur Boeing 737Ng/Max au Canada et dans différentes Airlines dans le monde et fondateur de FlyWestaf compagnie aérienne Lowcost.

Je suis prêt comme entrepreneur à investir dans le secteur aéronautique en Algérie en partenariat avec un acteur industriel majeur de l’aviation mondiale.

L’aéronautique est une des clés de diversification du PIB algérien. Le secteur nécessite des investissements lourds et coûteux ; pour cela, le gouvernement doit mettre en place des incitations fiscales pour soutenir les investisseurs algériens qui prennent part dans le financement de FlyWestaf. Afin d’accélérer notre levée de fonds, une dérogation est nécessaire pour une introduction à la Bourse d’Alger «Algérie stock exchange».

L’Algérie doit se placer comme un présurseur post-Covid-19 afin de saisir l’opportunité de la remodélisation du trafic aérien Afrique-Europe. Il est temps d’équilibrer le marché entre nous et l’Europe. A chaque fois qu’un passager algérien prend place dans des avions étrangers, c’est un emploi qui nous échappe avec toutes ses retombées.

Est-ce le bon moment de lancer notre compagnie aérienne flywestAf.com ? Crise = Opportunités : les avions ont perdu en moyenne 36% de leur valeur achat et leasing, conséquence de la crise. Voilà plus de 5 ans que nous travaillons sur le meilleurs business models adaptés à un low cost africain. L’idée est venue après quelques expériences passées en Afrique de l’Ouest comme Airline Capt.

La question était assez simple avec une expérience initiale en Amérique du Nord (Canada & Caraïbes), là où les marges nette par siège ne dépassent pas le 4 dollars, le modèle est viable. A l’inverse, en Afrique où on a des marges plus importantes et sans surcoût d’opération hivernale, avec un coût du travail très bas, et sans concurrence, les faillites s’enchaînent.

Ma participation à «Tony Elumelu Entrepreneurship» a été le début de la philosophie «FlyWestaf», lancée par le milliardaire Tony Elumelu avec son idée de l’Afri-capitalisme en partenariat avec UBA Bank : 1000 entreprises pour l’Afrique. Le développement de la stratégie du BP de Fly WestAf prenait historiquement ses racines en Algérie. Tout a été passé au crible : une stratégie à multi revenus, Apps mobil e-cargo, gestion des risques même sanitaires comme Ebola, utiliser l’Artificial Intelligence (AI) dans notre système de gestion de passagers et de concurrence, optimisation des performances des avions : sièges plus légers pour une consommation moindre, ainsi que d’autres ajustements, organiser les ressources humaines en multitâches, se focaliser sur le 100% digital marketing, travailler sur des techniques innovantes comme le marketing cognitif, gérer une communication 100% mobile avec un grand équipementier de téléphone cellulaire, …. la suite est confidentielle.

Cinq ans à consolider notre BP. Le modèle économique récompensé en 2016 nous a permis de conseiller Airlines et pays, le dernier en date, en août 2019, nous avons eu la chance de conseiller son Excellence, Monsieur Adama Baro, président de la République de Gambie pour l’implantation d’une LCC. Le transport aérien n’est pas une question d’avoir 2 ou 3 avions et générer des revenus avec des billets, c’est plus complexe que cela et interconnecté avec d’autres activités. FlyWestaf est une équipe diversifiée. Nous sommes un teamwork sur le concepet «everything is connected» : la compagnie doit gagner de l’argent partout : au sol, en vol, à l’aéroport, en cabine et même une fois le passager quittant l’avion.

C’est avec une grande fierté que je réponds à l’appel du président de la République au sujet de l’ouverture du marché aéronautique. La création de la 1re compagnie avec un modèle économique low cost spécifique à l’Algérie, comme Hub Oran, opérant des lignes de moins de 2 heures de vol avec sièges/km le plus bas. On vient de signer un NDA, non divulgation d’information avec Embraer et Bombardier pour choisir le meilleur partenaire pour l’Algérie, partenariat stratégique : avions, MRO et centre de facilité vers l’Afrique. Les deux ont manifesté un grand intérêt sur FlyWestaf et l’Algérie.

Ils nous suivent depuis longtemps dans la presse spécialisée et dans des salons internationaux Le fret africain est une partie dans notre stratégie, nous parlons de volume de 800 tonnes/semaine pendant la saison haute, 2dollars/ kilo moyen. L’Algérie peut être incontournable à partir de maintenant, surtout à la veille de l’entrée en vigueur de l’accord The African Free Trade Zone (AFTZ ) (le marché commun africain).

FlyWestaf.com pourra, je l’espère, contribuer à la restructuration d’Air Algérie avec une signature d’une convention commerciale soit en code share ou une autre formule. La compagnie nationale pourra se concentrer sur les lignes les plus rentables en fonction de sa taille tout en générant des revenus avec nous.

On discute avec les opérateurs privés du tourisme pour proposer une offre au siège la plus basse afin d’avoir un package domestique compétitif sur les 4 destinations du Sud (Djanet, Tam, Béchar et Timimoun). Les statistiques sont insolentes, le secteur va avoir un impact significatif sur le PIB. L’Algérie est un grand pays, sa résilience est immense. L’aéronautique est un levier de création de richesse et
d’emplois, les opportunité sont très nombreuses ainsi que les conditions : la niche du storage (espace de stockage des avions est un parmi d’autres).

Ayant les mêmes conditions météo que l’Arizona, une activité très lucrative, en moyenne 5000 dollars/avion stocké par mois. Le supply chain (prestataires de services aériens pour l’industrie de l’aéronautique, etc.). Afin d’identifier les opportunités court, moyen et long termes et d’attirer des investisseur chez nous dans le secteur aérospatial, l’organisation d’un salon aéronautique est indispensable. Avec Aviadev et African Aerospace, deux leaders dans l’organisation d’événements aéronautiques, nous pouvons travailler sur un salon prochainement et accroître d’attractivité de l’Algérie chez les investisseurs étrangers. FlyWestaf.com sera une LCC algérienne avec des capitaux algériens, je l’espère. J’invite tous les investisseurs algériens à me rejoindre dans cette aventure unique qui est aussi une opportunité de diversification de rendement avec un break even rapide.

Le transport aérien commercial est une activité qui demande expertise technique, financière et de gestion de risques maîtrisée, nous sommes prêts.

Par  Chakib Mohamed Ziani Cherif


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!