La casbah d’Alger : Le temps des hyenes | El Watan
toggle menu
lundi, 23 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020





La casbah d’Alger : Le temps des hyenes

23 décembre 2018 à 10 h 40 min

La situation dramatique que connait la Casbah aujourd’hui, n’invite, ni n’incite aux règlements de comptes (personnels), par architectes interposés.La casbah ne cesse de se dégrader depuis l’indépendance … Qui s’en est soucié ?

Plusieurs centaines d’emplacements de maisonsse sont muent en autant de dépôts d’ordures sauvages. Qui s’inquiète ?

Le « 10 août 1956, des terroristes français y placent une bombe rue de Thèbes » … Mais combien de « défenseurs » de la Casbah savent que depuis l’endroit est devenu un dépôt d’ordures permanent, …

Je vous invite à faire un tour et à visiter l’état des lieux symboliques et historiques. « Les parachutistes français …, dynamitent la maison où se sont réfugiés les derniers survivants du FLN à Alger :Hassiba Ben Bouali, Ali Ammar dit Ali la Pointe, Petit Omar ».

1-Zohra et Saâdi, n’étaient pas avec eux.

2- « On » oubli toujours Mahmoud Bouhamidi, mort avec P’tit Omar, nos copains de quartier.

3-Savez-vous qu’au moment de réaliser le mausolée … on a coulé la dalle … sans enlever les ordures … qui se sont entassées entre temps !!!

À mon avis il serait plus efficient de proposer des contres projets … au lieu de polémiquer sur des attentions virtuelles.

L’intervention, invitation, commande, etc., … faite à Jean Nouvel, a le mérite d’avoir (enfin) ressuscité l’engouement, qu’on témoigne, épisodiquement à la Casbah agonisante.

Or, selon vous il y aurait des : « architectes, historien(nes), et autres militant(es) internationaux (ales), … »

Ils s’intéressent au sort de la Casbah. C’est une bonne nouvelle … Alors qu’attendent-ils pour se liguer et présenter des contre-propositions ?Afin que « la Casbah continue de représenter l’un des symboles les plus forts … »Et que « le tissu associatif de la Casbah qui affronte au jour le jour des initiatives ».

A ma connaissance plusieurs associations militent en faveur de la sauvegarde. Maisseule quelques-unes tentent régulièrement de lancer des initiatives, auxquels d’autre et moi-même participent et qui restent sans suites.   

« La Casbah, les français l’ont déjà partiellement détruite trois fois ». Je ne connais pas les Français et encore moins les Algériens … J’ai des rapports avec les gens qui partagent les mêmes valeurs que moi.

En évoquant « les Français » vous omettez que d’autres ont tenté de sauver la Casbah : H. Klein, L. Claro, P. Guion, etc., …. Sans évoquer H. Maillot, F. Yveton, A. Steiner, Y. Peschard, M. Laban, W. Sportisse, Elliette Lou, etc., … la liste est longue et ce n’est pas le sujet.

Je suis disposé à prendre part à toutes initiatives constructives et à signer toutes pétitions contre la gabegie organisée, indépendamment de l’appartenance (administrative-nationalité) des auteurs, pour sauver ce qui peut encore l’être de la Casbah.Quel architecte s’est manifesté pour appuyer la concrétisation du projet de reconstruction d’une parcelle de la Casbah : « Charette d’OR » 2015. Organisée par la revue « Vies de Villes ». Presque personne. Pire encore, des bureaux d’études nationaux ont été suppliés par le associations pour prendre part aux études de réhabilitation de la casbah mais aucun écho favorable à cette demande.

La Casbah souffre autant des dégradations, de la méconnaissance, que d’affirmations hâtives et d’énoncés performatifs. À ma connaissance Jean Nouvel n’a pas débarqué à Alger avec les troupes de De Bourmont …. Il a été convié par les autorités Algérienne.

S’il y a une pétition à faire c’est contre les commanditaires qu’il faut la faire … C’est trop facile de pourfendre les exécutants …Jean Nouvel n’est qu’un des nombreux architectes qui a répondu à un appel d’offre … ou est LE crime de lèse-majesté ?

Je vous invite à lire le cri de douleur d’Armin Dürr, architecte Allemand, lors de la dernière rencontre organisée à Alger par l’UNESCO (2018). Fouzia Asloum, Kaci Mahrour et tant d’autres nous ont quittés sans avoir eu le plaisir de voir leurs travaux réalisés … sans que personne n’évoque plus leurs noms et sans que nul ne pétitionne pour qu’on fasse aboutir leurs projets.

Merci, à Jean Nouvel, pour avoir créé un nouveau sursaut. Grâce à sa notoriété, enfin, les amoureux épisodiques de la Casbah « s’émeuvent » … et profitent de la réputation de J.N. … pour faire du Buzz …

Par ailleurs, sur la liste des signataires de la pétition commanditée en express-urgence aucun nom de la liste de la reconstruction de « DARNA » n’y figure. Et nous sommes convaincu que 70% des pétitionnaires n’ont jamais mis les pieds à la casbah.

La Casbah agonise, les hyènes s’acharnent sur sa dépouille…c’est grâce à la présence de Monsieur Jean Nouvel, qu’un tsunami de pétitionnaires se déverse sur la casbah.

 

Djaffar LESBET

Le Mouvement Associatif

Sociologue architecte enfant de la Casbah

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!