Yassir victime d’un piratage informatique : Le débat sur la protection des données relancé | El Watan
toggle menu
lundi, 20 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan20012020

Yassir victime d’un piratage informatique : Le débat sur la protection des données relancé

15 décembre 2019 à 10 h 00 min

L’application Yassir, qui facilite les déplacements, a envoyé vendredi soir à ses clients une notification de félicitations du nouveau président de la République, Abdelmadjid Tebboune. Suite à cela, beaucoup d’utilisateurs ont désinstallé l’application et des appels au boycott ont même été lancés sur Facebook.

Face à cette situation qui s’apparente à une mini-crise, Yassir a réagi sur sa page Facebook en demandant «d’ignorer le message reçu. N’ouvrez en aucun cas la notification reçue car elle provient d’un lien douteux !» L’opérateur informe sa clientèle qu’il s’agit «d’un acte de piratage informatique dont notre système de notification a été victime. Nous nous excusons pour le désagrément occasionné et nous ne sommes nullement responsables du message envoyé». Il tient à préciser en outre que «ce n’est pas l’application qui a été piratée, mais notre système de notifications». Yassir affirme que ce n’est pas lui qui a envoyé la notification «vu le nombre de fautes d’orthographe».

«Ils viennent d’être piratés. Par conséquent, ils viennent d’avouer que nos données personnelles sont potentiellement dans la nature à cause d’eux. Yassir va être poursuivie pour ce délit dans les pays où elle est présente sur App Store», commente un internaute. Cet incident pose en fait le problème de la protection des données personnelles. Les utilisateurs donnent leurs nom et prénoms, leurs numéros de téléphone, leur adresse mail et leurs déplacements à l’application. Toutes ces données sont théoriquement accessibles via le piratage.

«Yassir met en avant le problème de l’utilisation des données personnelles en Algérie et le gouffre juridique qui régit leur utilisation. Certaines applications de ce type ont accès H24 à votre position, votre répertoire, votre liste d’appels, votre micro et votre caméra. L’entreprise a déclaré avoir subi un piratage hier, en tant que désormais ex-client, je demande beaucoup plus d’informations qu’une simple notification d’excuses», écrit Akram Kharief, journaliste au site Secretdifa3.net.

Le 10 juin 2018, l’Algérie promulguait la loi sur la protection des données à caractère personnel. Pour les entreprises, cette loi induit un changement de paradigme dans la protection des données personnelles et leur organisation, où la protection des données personnelles devra désormais faire partie intégrante de leur stratégie. Dans une Algérie qui se digitalise progressivement et de plus en plus connectée via différents terminaux (ordinateurs de bureau, smartphones, tablettes), la loi 18-07 est un outil essentiel pour le maintien et la protection de la vie privée. Elle a pour objet de fixer les règles de protection des données personnelles qui se traduisent par l’ancrage de nouveaux principes, la consécration de nouveaux droits et la mise en place de nombreuses obligations. Pour maître Hind Benmiloud, juridiquement, les entreprises sont tenues de s’y conformer. «Même en l’absence d’une autorité nationale, vous avez les règles de droit général qui sont là pour pallier ce vide», a-t-elle soutenu lors de la 7e édition de l’African Cyber Security Summit, organisée à Alger.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!