«Vendredir», un nouveau verbe pour la circonstance à Bordj Bou Arréridj | El Watan
toggle menu
mardi, 12 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191112


«Vendredir», un nouveau verbe pour la circonstance à Bordj Bou Arréridj

04 avril 2019 à 9 h 00 min

De l’avis de tous, les manifestants ont l’imagination débordante et sans limites, signe de la maturité politique du peuple algérien. Aux slogans hostiles, parfois dans l’humour, s’ajoute l’esprit d’inventivité pour créer de nouveaux mots adaptés à la circonstance.

Et n’en déplaise à l’Académie française, les internautes, parmi les protestataires, ont fait circuler sur la Toile un nouveau verbe «vendredir», relatif à l’action populaire qui revient chaque vendredi ou chaque fois que l’occasion se présente.

Comme avant-hier lors de l’annonce de l’abdication du Président, où des milliers de noctambules sont sortis dans la rue pour exprimer leur joie, dans la prudence, puisque pour eux, beaucoup reste à faire. Autrement dit, jusqu’à ce que toutes les revendications du peuple soient satisfaites. Sous peine de «vendredir» inlassablement dans les artères et les rues de la ville avant de marquer une halte et scander des slogans autour d’un immeuble inachevé de six étages, baptisé désormais «Le Palais du peuple».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!