Un symposium sur «l’affaire Si Salah», aujourd’hui à la Bibliothèque nationale | El Watan
toggle menu
jeudi, 23 mai, 2019
  • thumbnail of 20190522

Il porte sur la rencontre du 10 juin 1960 entre des officiers de la wilaya IV et le général de Gaulle

Un symposium sur «l’affaire Si Salah», aujourd’hui à la Bibliothèque nationale

08 janvier 2019 à 11 h 20 min

Un symposium sur le thème «La rencontre des officiers de la Wilaya IV et du président de la République française, le 10 juin 1960, à l’Elysée» se tiendra aujourd’hui, à la Bibliothèque nationale, à Alger, à partir de 14h, indique un communiqué des organisateurs.

L’épisode dont il est ici question est connu sous le nom de «L’affaire Si Salah», référence à l’ancien chef de la Wilaya IV, le colonel Si Salah, de son vrai nom Mohamed Zamoum. Il avait succédé au colonel M’hamed Bougara à la tête de cette wilaya historique. Il est le frère de Ali Zamoum, figure emblématique de la Révolution, qui a joué un rôle capital dans la reproduction de la Proclamation du 1er Novembre 1954 à Ighil Imoula.

Ce symposium, précise-t-on, se déroulera avec la participation de la fondation Wilaya IV historique, dirigée par Youcef Khatib, dit colonel Si Hassan. Il «sera animé par des moudjahidine et des historiens-chercheurs, visant à traiter de cet événement important de la Guerre de Libération nationale, déterminant dans l’avènement de l’indépendance et poursuivant la version réelle, la plus juste, du déroulement des faits», souligne le communiqué.

Et d’ajouter : «La participation des intervenants permettra de rationaliser les témoignages, leur donner l’objectivité nécessaire, les confronter aux faits et documents disponibles, les enrichir… dans le but de savoir ce qui s’est passé, comment, pourquoi, avec quelles implications… et ce, afin de toujours chercher à savoir.» Le programme de ce symposium prévoit plusieurs interventions qui ne manqueront pas de susciter un débat passionnant et de qualité. Rabah Zamoum, le fils du colonel Si Salah et qui a consacré un livre à cette affaire : Si Salah, mystère et vérités. Une rencontre déterminante pour l’indépendance (éditions Casbah, 2005), balisera le terrain avec une communication liminaire : «Rencontre Wilaya IV-Elysée : repères historiques».

Côté acteurs, le symposium pourra compter sur le précieux témoignage du moudjahid Lakhdar Bouragaâ, ancien commandant de l’ALN au sein de la Wilaya IV et compagnon d’armes du colonel Si Salah. Côté historiens, Fouad Soufi donnera une communication sous le titre : «Mémoires de la Wilaya IV : les archives de la Révolution algérienne». Nafissa Douida Mouhouche, professeure d’histoire moderne à l’ENS de Bouzaréah, axera son exposé sur la «Méthodologie pour l’écriture de l’histoire de la Guerre de Libération nationale : cas de l’affaire Si Salah». Enfin, Abdelaziz Boukenna, professeur à l’université d’Alger 2 et président du conseil scientifique de la faculté des sciences humaines et sociales, propose une «Synthèse sur l’affaire Wilaya IV-Elysée à travers les écrits historiques étrangers».

Dans un document qui résume la genèse de cette affaire, dont El Watan avait été destinataire en prévision de ce symposium, Rabah Zamoum écrit : «Le 10 juin 1960, le colonel Si Salah (Mohamed Zamoum) et ses adjoints, le Commandant Si Mohamed (Djillali Bounaâma) et le Commandant Si Lakhdar (Lakhdar Bouchema), se sont rendus à l’Elysée pour rencontrer le général de Gaulle, président de la République française.

Cette rencontre a lieu après le discours, en septembre 1959, de De Gaulle sur l’autodétermination de l’Algérie.» (voir notre article : «Pour faire la lumière sur l’Affaire Si Salah» in El Watan du 20 octobre 2018 ) ,  lien de l’article ci-dessous : https://www.elwatan.com/edition/actualite/le-fils-de-lancien-chef-de-la-wilaya-iv-prepare-un-symposium-pour-faire-la-lumiere-sur-laffaire-si-salah-20-10-2018  .

Si cette séquence a suscité beaucoup de remous et d’incompréhensions, d’aucuns considèrent que ces premiers contacts Wilaya IV-Elysée ont été décisifs «dans le processus de négociation du cessez-le-feu» et constituent de ce fait un «accélérateur de l’avènement de l’indépendance nationale». Le fils de l’ancien chef de la Wilaya IV fera remarquer à ce propos : «Précisons que le GPRA annonce le 20 juin 1960, soit 10 jours après la rencontre, qu’une délégation conduite par le président Ferhat Abbas se rendra à Paris ‘‘pour rencontrer le général de Gaulle’’ et engager les négociations du cessez-le-feu.»

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!