Un record historique de 77% d’abstention | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Un record historique de 77% d’abstention

16 juin 2021 à 10 h 41 min

Lors de la conférence de presse qu’il a animée hier au Centre international des conférences (CIC), le président de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi, a abreuvé l’assistance de chiffres au sujet du scrutin législatif du 12 juin. M. Charfi a cependant omis de communiquer l’un des chiffres les plus attendus par l’opinion : le taux de participation.

En effet, sur ce point, le président de l’ANIE a donné le chiffre global concernant l’ensemble du corps électoral, qui est, a-t-il indiqué, de 24 425 187 inscrits, et il a donné également le nombre de votants, soit 5 625 324 électeurs (dont 5 583 082 votants en Algérie et 42 242 à l’étranger), mais sans préciser le taux national de participation. Toutefois, cela est aisément déductible sur la base de ces données.

En faisant un petit calcul, il apparaît que le taux de participation aux dernières élections législatives est de 23,03%. Il convient de retenir, par ailleurs, que le nombre de suffrages exprimés est de 4 602 365 alors que le nombre des bulletins nuls est de 1 016 220.

Pour rappel, samedi dernier, à la fermeture des bureaux de vote, «la moyenne du taux de participation dans les élections législatives a atteint 30,20% au niveau national», avait annoncé le président de l’ANIE. Une annonce qui lui avait valu d’ailleurs un déchaînement de critiques, plusieurs voix s’étant élevées pour mettre en doute ce chiffre en le comparant au sondage annoncé à 16h, et qui était d’un peu plus de 14%. D’aucuns s’étaient étonnés de ce bond «spectaculaire» en quatre heures.

Ce score de 23% s’inscrit ainsi en droite ligne de la désaffection populaire observée lors du référendum sur la Constitution du 1er novembre 2020, où le taux de participation était de 23,7%.

Et ce peu d’adhésion populaire aux deux derniers scrutins fait lui-même écho au peu d’engouement constaté lors de l’élection présidentielle du 12 décembre 2019, qui avait porté M. Tebboune au pouvoir et qui avait été marquée par une abstention record pour une élection présidentielle, avec 60% du corps électoral qui ont tourné le dos aux urnes.

D’un autre côté, le peu d’affluence enregistré lors de cette consultation électorale fait du scrutin du 12 juin 2021 les élections législatives les plus impopulaires de toutes les élections parlementaires de ces 20 dernières années. De fait, si l’on remonte aux dernières législatives, le taux de participation était de 35,37% en 2017, 42,9% en 2012, 35,65% en 2007 et 46,17% en 2002. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!