toggle menu
mardi, 23 octobre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Assassinat de l'estivant Zoubir Aïssa à Béjaïa

Trois personnes appréhendées

09 août 2018 à 0 h 15 min

Trois suspects ont été arrêtés hier matin par les éléments de la Gendarmerie nationale dans le cadre de l’enquête engagée pour élucider le meurtre de Zoubir Aïssa, 37 ans, originaire de la commune d’El Meghaïr, dans la wilaya d’El Oued.

La victime, un estivant venu en famille pour passer quelques jours de détente dans la région de Béjaïa, a été mortellement agressé dans un parking sauvage, situé près de la plage Lota, un lieu relevant de la commune de Souk El Tenine, à une trentaine de kilomètres à l’est de l’ex-capitale des Hammadites, dans la nuit de mercredi dernier.

Selon le commandant Chellia Fouad, chargé de la communication au groupement territorial de la Gendarmerie nationale de Béjaïa, les premiers actes de l’enquête ont abouti à «l’arrestation de 3 personnes ce matin (hier dans la matinée, ndlr), toutes issues de Béjaïa.

Les enquêteurs procèdent actuellement à l’interrogatoire dans le but d’arracher des informations sur l’auteur principal et ses acolytes qui sont toujours en fuite».

Pour rappel, le seul tort de Zoubir Aïssa est d’avoir refusé légitimement de payer le prix de 200 DA, comme droit de stationnement imposé par le gardien du terrain vague squatté et qui fait office de parking.

Le parkingueur, qui était avec ses acolytes, a violemment frappé la victime à l’aide d’une barre de fer, lui causant de graves blessures au dos et à la tête.

Six jours après son admission au centre hospitalo-universitaire Khelil Amrane de Béjaïa, Zoubir Aïssa a rendu l’âme en salle de réanimation, au petit matin d’avant-hier, mardi. Son décès a provoqué une vague d’indignations sur les réseaux sociaux.

Les internautes, dont des acteurs de la société civile, la LADDH, des élus ont pointé alors du doigt le laxisme des autorités quant à la sécurisation des plages. Sous la pression des interpellations, la sûreté de wilaya de Béjaïa a organisé une opération coup-de-poing, hier, sur les plages relevant de la daïra de Tichy.

Une force combinée, composée d’éléments de la gendarmerie et de la police, a été mise sur pied pour déloger la mafia des parasols et des tables ainsi que les tenants de parkings illicites.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!