toggle menu
mercredi, 14 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Transport ferroviaire : Sensibilisation sur les risques des passages à niveau

04 novembre 2018 à 0 h 30 min

La Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) organise depuis le 30 octobre et jusqu’au 7 novembre 2018 une campagne nationale de sensibilisation sur les risques liés à la traversée des passages à niveau sous le slogan «Stop : priorité absolue au train». L’objectif premier de cette manifestation est de sensibiliser les usagers de la route et de valoriser le respect de la sécurité ferroviaire aux passages à niveau en vue de réduire le nombre d’accidents.

En effet, la multitude de passages à niveau se trouvant sur les lignes du réseau ferré constitue une réelle contrainte d’exploitation à même de compromettre la sécurité de la circulation, compte tenu du comportement imprévisible des usagers de la route.

Dans le même contexte, un séminaire national sur le thème : «Passages à niveau : risques et enjeux humains et matériels» aura lieu le 7 novembre à Alger.

En 2017, il a été enregistré 64 accidents liés au trafic ferroviaire sur des passages à niveau, causant 8 décès et 46 blessés. La société précise qu’«il faut jusqu’à un kilomètre ou plus à un train pour s’immobiliser, même en situation de freinage d’urgence. Les trains ne peuvent pas s’arrêter rapidement ni dévier de leur trajectoire pour éviter de heurter une personne ou un objet». En gare, pour passer d’un quai à l’autre, il faut toujours utiliser les passerelles, ne pas traverser les voies pour gagner du temps, car «un train peut toujours en cacher un autre».

La SNTF fait face aussi à l’évolution du phénomène du jets de pierres sur les trains. De 2013 à 2018, il a été recensé 1378 cas ayant entraîné des blessures à 79 voyageurs et 84 agents. Sur ce phénomène, Yacine Bendjaballah, directeur général de la SNTF, a expliqué lors d’une intervention que «les gens qui caillassent les trains sont ceux généralement qui habitent les bidonvilles, à proximité de la voie ferrée». Il a insisté sur la nécessité d’étudier ce phénomène dans tous ses aspects, notamment sociologiques.

Autre fait à signaler concernant les actes de malveillance : des incidents qui ciblent essentiellement les installations électriques (câbles et autres), les signalisations, les moteurs d’aiguillage (commandes), lesquels font l’objet de vol ou de saccage.

Le réseau des chemins de fer s’étend sur 4560 kilomètres. En chiffres, la SNTF comprend 64 automotrices électriques, 380 voitures de voyageurs, 17 autorails diesel, 17 trains Coradia polyvalents et 10 129 wagons de marchandises. Les plus récentes statistiques font état du transport de 43 millions de voyageurs et 4 millions de tonnes de fret.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!