Trafic internet : Le coronavirus met les opérateurs sous pression | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




Trafic internet : Le coronavirus met les opérateurs sous pression

26 mars 2020 à 10 h 05 min

Confinés chez eux, les internautes consultent forcément plus le web et des contenus vidéo pour s’informer et se divertir. La baisse de la bande passante reste toutefois suffisamment modeste pour que la plupart des internautes ne remarquent rien.

Le trafic internet atteint, ces dernières semaines, des sommets, surtout en ces temps de propagation du coronavirus au niveau mondial.

L’Algérie n’est pas en reste dans un contexte de confinement partiel ou total de la population et de la généralisation du télétravail. Mais ce sont davantage l’information et les loisirs (surf, réseaux sociaux, télévision par internet, jeux en ligne, etc.) qui accaparent la bande passante, c’est-à-dire la taille des tuyaux d’internet et des réseaux de communication.

Les opérateurs de télécoms adoptent jusque-là un ton plutôt rassurant, expliquant que leurs réseaux, fixes comme mobiles, sont correctement dimensionnés pour faire face à de tels afflux de connexions.

Confinés chez eux, les internautes consultent forcément plus le web et des contenus vidéo pour s’informer et se divertir. La baisse de la bande passante reste toutefois suffisamment modeste pour que la plupart des internautes ne remarquent rien. Si en temps normal, il est impensable de se passer longtemps de télécommunications, ces dernières deviennent cruciales en temps de crise.

Les pics de trafic auxquels nous sommes habitués et préparés vont se transformer en hausse continue de la consommation. Le sujet est si sensible que certains médias et réseaux sociaux ont annoncé une coupure générale de l’internet au niveau national.

Contacté par El Watan, l’opérateur public dément catégoriquement cette fake new (information fallacieuse). «Nous demandons à tous les Algériens de faire preuve d’un esprit de solidarité et de synergie pour faire face aux circonstances difficiles que traverse l’Algérie et le monde entier avec la propagation de la pandémie de coronavirus et être vigilants contre toute fausse information», met en garde la même source.

Algérie Télécom va même lancer des mesures spéciales pour Blida. On nous confirme que le fixe ne sera pas coupé. Quant à internet, l’opérateur encourage l’utilisation du e-paiement.

Et la recharge en ligne avec des récompenses (séjours gratuits, 10 gigats 4G, 30 minutes de fixe) en plus du rechargement de secours, un service qui permet aux clients abonnés ADSL résidentiels de réactiver, pour une durée de 36 heures, la connexion internet en cas d’expiration de l’abonnement à des horaires tardifs, les week-ends et durant les jours fériés. Le rechargement s’effectue à tout moment et en toute sécurité.

L’opérateur exhorte en outre les Algériens à la «responsabilité numérique» pour éviter la surcharge des réseaux, c’est-à-dire à ne pas trop abuser des vidéos et des réseaux sociaux. «L’Algérie est le seul pays où le téléchargement est gratuit (film)», souligne un cadre d’Algérie Télécom.

Sous d’autres cieux, les opérateurs télécoms pourraient avoir besoin de s’adapter davantage et ainsi prioriser certains usages professionnels pour faire face aux pics de connexions.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!