Le ministre Tayeb Bouzid hué par le « Hirak » universitaire à Constantine | El Watan
toggle menu
lundi, 26 août, 2019
  • thumbnail of elwatan20190826




  • Pub Alliance Assurance

Le ministre Tayeb Bouzid hué par le « Hirak » universitaire à Constantine

08 juillet 2019 à 12 h 44 min

Les étudiants et enseignants ont anticipé ce matin sur la visite du ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Tayeb Bouzid, en organisant un sit-in de protestation au sein de la faculté des Sciences de la terre qu’il devait visiter en premier dans son programme.

Ce « comité d’accueil » issu du « Hirak » universitaire était venu démontrer à Tayeb Bouzid que « Le gouvernement des traîtres n’est pas le bienvenu », comme on pouvait lire sur l’une des banderoles. Sur les nombreuses pancartes, on pouvait lire aussi : « Le gouvernement de Bedoui est rejeté », « Ministre illégitime, avec des décisions populistes ».

En colère cette minorité de la communauté universitaire a également scandé des slogans hostiles au pouvoir. A l’unanimité, ils ont lancé : « Le ministre dehors…l’université est libre », « Dégage ! Dégage ! Dégage » et « Voleurs ! Vous avez pillé le pays ». Une autre enseignante a lancé : « L’anglais peut être imposé dans le parcours scolaire… mais à l’université, le choix de la langue revient à l’étudiant. »

Par ailleurs, le ministre a été contraint d’écourter sa visite qui devrait durer 4 heures de temps, et ce à cause du nombre important d’universitaires en colère qui l’attendaient à la faculté des Droits du campus Tidjani Haddam ; ce qui a poussé les autorités locales à dévier l’itinéraire du cortège et terminer la visite au bout de deux heures de temps.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!