Tamanrasset : 318 migrants nigériens en route vers Agadez | El Watan
toggle menu
lundi, 22 avril, 2019
  • thumbnail of 20190422

Le centre d’accueil de Tamanrasset (CAT) a reçu, ce samedi 6 décembre, le premier convoi de migrants nigériens concernés  par l’opération de rapatriement enclenché, récemment, par les autorités algériennes en collaboration avec leurs homologues du Niger.

Tamanrasset : 318 migrants nigériens en route vers Agadez

06 décembre 2014 à 16 h 40 min

Au total, 318 migrants, 246 en provenance de la wilaya d’Alger et 72 de Djelfa, ont été accueillis  dans ce centre, doté de 100 chalets d’une capacité d’hébergement de 12 personnes chacun, affirme le président du comité local de croissant rouge algérien (CRA), Moulay Cheikh, en précisant  qu’outre les volontaires de l’union générale des étudiants algériens, 100 encadreurs du CRA ont été mobilisés pour veiller à l’organisation et au bon déroulement de cette opération qui a été, faut-il le signaler, supervisée par le premier magistrat de la wilaya, Mahmoud Djemâa et le consul du Niger, Abubakar Mohammed.

En présence d’une délégation du ministère de l’intérieur et des collectivités locales, des représentants des secteurs de la santé et de la solidarité nationale, M Djemâa a mis en relief les efforts consentis par les autorités des deux pays pour réussir cette opération qui entre dans un cadre purement humanitaire, mais aussi pour la consolidation des relations entretenus par les deux Etats « Toutes les mesures ont été prises pour offrir confort et sécurité aux migrants pris en charge au niveau du CAT.

Des moyens logistiques importants ont été aussi déployés afin de réussir cette opération qui revêt une importance particulière »a-t-il souligné. Tout en félicitant les autorités algériennes, le consul nigérien, Abubakar Mohammed s’est montré satisfait de l’organisation et des moyens mis en place dans cette structure d’accueil. Il a, pour sa part, assuré que ses ressortissants seront accueillis dans de bonnes conditions au centre d’Agadez (Niger), lequel, affirme-t-il, est « doté de toutes les commodités adéquates ».

Après un long voyage par route à bord de bus (6) et de minibus (3), les migrants devant rallier leur pays d’origine, demain dimanche, sont encadrés par une équipe pluridisciplinaire, composée de médecins, de psychologues et de paramédicaux. En effet, la direction de l’action sociale et de solidarité de la wilaya a mobilisé deux psychologues et cinq éducateurs spécialisés pour l’accompagnement des familles nigériennes durant leur séjour au CAT et leur transfert vers le Niger, via la localité frontalière d’In-Guezzam.

La direction de la santé et de la population (DSP), a, de son côté, réquisitionné 4 médecins généralistes et 4 paramédicaux qui assureront, quant à eux, des consultations au niveau du CAT durant toute l’opération de rapatriement, affirme le DSP, Amar Bensenouci.

Lire aussi

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!