Taleb Ibrahim : « L’institution militaire doit écouter les propositions des élites et des sages » | El Watan
toggle menu
vendredi, 27 mai, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Taleb Ibrahim : « L’institution militaire doit écouter les propositions des élites et des sages »

22 mai 2019 à 9 h 37 min

Ahmed Taleb Ibrahim, ancien ministre des Affaires étrangères, a adressé, aujourd’hui mercredi, un message à la jeunesse du mouvement populaire où il a dévoilé ses propositions pour sortir l’Algérie de l’impasse politique actuelle.

Dans son message intitulé, « A la jeunesse du Hirak, préserver la dynamique du changement »,  Taleb Ibrahimi a estimé que « L’institution militaire est connue pour sa discipline et son attachement à éviter toute l’intervention directe dans les affaires publiques, mais en cette conjoncture spéciale, elle doit écouter les propositions des élites et des sages ».

L’armée, a-t-il ajouté, « ne doit pas constituer un soutien à des institutions qui ne bénéficient pas d’un consentement populaire même si elles se trouvent dans un état constitutionnel stable prévu pour les situation normales et non exceptionnelle comme celle que nous traversons actuellement ».

Il a expliqué dans le même sens que « La légitimité de l’intervention de la l’institution militaire ne doit pas constituer une alternative à la légitimité populaire mais elle doit servir de canal pour concrétiser sa volonté populaire, à travers une réponse claire aux revendications du peuple à travers une lecture consciente et responsable de la réalité politique et des pressions de la conjoncture ».

Le chef de la diplomatie du président Chadli a indiqué que « La solution efficace, à mon sens, est de réunir les fondements des articles 7 et 8 de la Constitution, en fonction des interprétations disponibles, et ce, en considérant que le soulèvement populaire est un referendum sans ambages, et quelques articles de procéduraux qui permettront de transmettre le pouvoir par voie constitutionnelle ».

Ahmed Taleb Ibrahimi a justifié son absence dans les marches populaires en écrivant « J’ai atteint un âge avancé qui a supprimé toute ambition en moi. Je n’ai plus la jeunesse qui me donnera la force de prendre part à vos marches … »

Pour rappel, Taleb Ibrahimi avait lancé, conjointement avec Ali Yahia Abdenour et le général à la retraite Rachid Benyelles, un appel  à l’armée l’invitant à « nouer un dialogue franc et honnête avec des figures représentatives du mouvement populaire ».


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!