Sétif : Sortie ratée du ministre de l’Habitat | El Watan
toggle menu
jeudi, 12 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191212


  • Massage Tunisie

Sétif : Sortie ratée du ministre de l’Habitat

17 juillet 2019 à 10 h 01 min

Le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Beldjoud, s’est déplacé lundi à Sétif, boudée des années durant par ses prédécesseurs. Très attendu par la population de la deuxième wilaya du pays en nombre d’habitants, le ministre a le moins que l’on puisse dire raté sa sortie.

N’ayant pas jugé utile de faire un tour à Abid Ali (dernier point de la virée) où sont implantés 3702 logements publics locatifs (LPL), le membre du gouvernement qui a essayé de remettre sur le tapis les «millions» de logements construits, est reparti avec un goût d’inachevé. Préférant les rapports erronés, le ministre a choisi de jeter un petit coup d’œil sur deux logements témoins de l’AADL, laquelle est pointée du doigt par des centaines de souscripteurs ne sachant où donner de la tête.

Il a en outre zappé les milliers de logements, achevés et bloqués depuis de longues années par l’éternel problème des VRD (voirie et réseaux divers). La visite guidée a empêché Kamel Beldjoud de constater les malfaçons et le bâclage des travaux confiés à des entreprises étrangères n’ayant pourtant pas la qualification, la maîtrise et l’expérience des entreprises locales et nationales se trouvant dans leur majorité à deux doigts d’un dépôt de bilan.

La question des 5531 LPL distribués sur papier n’a pas été évoquée par le premier responsable du secteur. Au grand dam des bénéficiaires attendant sur des charbons ardents la distribution des clés. Agacé par les questions d’une presse ne caressant pas dans le sens du poil, le ministre n’a pas justifié le maigre quota offert à la wilaya de Sétif, qui vient de bénéficier de 500 logements ruraux s’ajoutant à une première dotation de 200 unités.

Ne répondant même pas à une infime portion de la demande de la ville de Sétif où l’on parle de plus de 35 000 dossiers déposés, le nouvel apport de 1000 nouveaux logements promotionnels aidés (LPA) pour une wilaya de 1 909 916 habitants est une véritable bombe à retardement. Interrogé par El Watan à propos de ce squelettique contingent, le ministre qui a promis de revoir à la hausse la dotation de la wilaya réclamant plus de 5000 LPA et un programme supplémentaire de logements ruraux, va-t-il tenir ses engagements ? La question est posée… 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!