Séisme de Mila : Une mission d’expertise dépêchée sur place | El Watan
toggle menu
lundi, 21 septembre, 2020
  • thumbnail of elwatan07092020





Séisme de Mila : Une mission d’expertise dépêchée sur place

09 août 2020 à 10 h 06 min

Deux secousses telluriques enregistrées vendredi à Mila ont provoqué l’effondrement total de deux maisons dans la vieille ville et d’une habitation composée de 4 étages dans le quartier El Kherba.

Le gouvernement a dépêché une mission d’expertise pour inspecter les installations et les bâtisses endommagées par le séisme qui a frappé la wilaya de Mila, a annoncé, hier, le ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri.

S’exprimant lors d’une conférence animée à Mila, aux côtés des ministres des Travaux publics et des Ressources en eau, Kamel Nasri a affirmé que pas moins de 60 ingénieurs du CTC sont actuellement à pied d’œuvre et leur nombre passera à 80 pour terminer le travail d’évaluation dans les plus brefs délais.

Le bilan préliminaire présenté au cours de la réunion de la délégation ministérielle fait état de l’inspection de 275 constructions, parmi lesquelles 93 ont été classées dans la catégorie rouge (dont 66 à la cité El Kherba, 24 dans le vieux Mila) et 117 à la catégorie orange (dont 67 à El Kherba et 93 au vieux Mila).

Kamel Nasri a annoncé aussi que 184 familles sinistrées suite au tremblement de terre qui a frappé la wilaya seront relogées «dans une vingtaine de jours, dans la région de Ferdoua, dans la commune de Sidi Merouane».

Deux secousses telluriques enregistrées vendredi à Mila ont provoqué l’effondrement total de deux maisons dans la vieille ville et d’une habitation composée de 4 étages dans le quartier El Kherba au chef-lieu, en plus de fissures sur la chaussée du même quartier, sur une longueur de 500 m, ainsi que des lézardes sur des piliers et des murs et des effondrements partiels de 15 maisons de la vieille ville, 11 autres à El Kherba et 5 dans le quartier Kasr El Ma dans la commune de Mila.

Les familles touchées par les deux tremblements de terre devraient être évacuées et hébergées sous des tentes et dans des structures pour jeunes à partir de vendredi soir, a affirmé, quant à lui, le ministre de l’Intérieur, au début d’une séance de travail tenue au siège de la wilaya en présence de la ministre de la Solidarité nationale.

Kamel Beldjoud a affirmé avoir constaté les dégâts occasionnés par ces deux tremblements de terre, mais le dernier avis revient aux techniciens et spécialistes qui ont présenté vendredi les premiers résultats de leur inspection, tout en poursuivant actuellement leurs investigations, relevant que ce «travail doit être précis incluant toutes les maisons impactées».

Le ministre de l’Intérieur a indiqué également que des équipes techniques d’appui à celles opérant sur place ont été chargées pour l’élaboration, dans les meilleurs délais, d’un état des lieux général et clair de la situation des édifices endommagés.

«Des équipes techniques spécialisées des wilayas de Mila, Sétif, Constantine et Jijel sont sur le terrain et œuvrent à constater et recenser les dégâts, et seront appuyées ce soir (vendredi, ndlr) par d’autres brigades composées de 30 spécialistes pour l’élaboration d’un schéma général et clair sur la situation des édifices endommagés», a-t-il précisé.

Le ministre de l’Intérieur a assuré que «des mesures d’urgence ont été prises pour prévenir tout éventuel danger». A ce propos, il a fait état de bâtisses effondrées dont les occupants nécessitent une prise en charge «immédiate», assurant que des aides seront octroyées aux propriétaires de maisons présentant des fissures. 



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!