Sans nouvelles de la petite Ikram depuis 13 jours ! | El Watan
toggle menu
samedi, 08 août, 2020
  • thumbnail of elwatan08082020




Kidnapping d’une fillette à Tiaret

Sans nouvelles de la petite Ikram depuis 13 jours !

11 août 2018 à 13 h 52 min

A Tiaret, la mobilisation est totale pour tenter de retrouver la petite Ikram, âgée de 10 ans, disparue il y a 13 jours. Les services de sécurité, appuyés par des centaines de jeunes et d’associations, n’ont pas lésiné sur les moyens.

Au 13e jour de la disparition de la petite Ikram Khana, âgée de 10 ans, dans son quartier à la cité «Teffah», c’est le choc général mêlé à un sentiment de colère et d’indignation de ne pas retrouver la disparue et relever le moindre indice pouvant conduire les enquêteurs sur une piste sérieuse.

Ses parents sont gagnés par la peur et au fil des jours qui passent, c’est l’angoisse et la solidarité citoyenne qui prévaut. La mobilisation est totale et les services de sécurité, appuyés par des centaines de jeunes et d’associations n’ont pas lésiné sur les moyens, mais rien ne pointe à l’horizon.

Ils sont nombreux ceux et celles partis à la recherche d’Ikram dans les bois, les maquis, les routes, les gares et tout lieu susceptible d’accueillir l’innocente enfant, sortie, le 28 juillet dernier aux environs de onze heures, pour acheter du pain et qui n’est plus revenue vers sa maman inconsolable. Même le «Plateau», un espace boisé et prisé par les familles en été et la forêt surplombant la ville sont passés au peigne fin.

Abdelkader, son père, ne perd pas espoir et tente à travers les médias, mobilisés pour la circonstance, à ramener ses ravisseurs à la raison. Le mouvement associatif n’a pas été en reste dans cette campagne sans précédant à Tiaret. Rencontres-débats sur le phénomène du rapt, sit-in, placardages de la photo souvent avec des légendes fleurissent en ville. Tout Tiaret ne parle que d’Ikram. Cela intervient alors que les jeunes de la cité «Botto», au cœur de la ville de Tiaret, avaient fait avorter une tentative de kidnapping un soir aux environs de dix-huit heures. Douaa de la famille A.B.M., âgée elle aussi de 10 ans, a été sauvée grâce à l’intervention énergique des voisins qui la connaissaient bien. S’en est suivie une course-poursuite, mais l’homme a foncé et a fui, non sans voir une des vitres arrière brisée.

La police est intervenue rapidement en encerclant les lieux et des enregistrements de vidéo-surveillance appartenant à un établissement privé pourront déterminer le signalement de cet individu. Selon les services de sécurité, pas moins de 120 cas de kidnapping ont été enregistrés à l’échelle nationale entre janvier 2017 et juillet 2018. Le phénomène devient plus qu’inquiétant.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!