Saisie de plus de 4100 kg de résine de cannabis en 2020 à l’ouest du pays | El Watan
toggle menu
jeudi, 04 mars, 2021
  • thumbnail of elwatan02032021




Lutte contre le trafic de drogue

Saisie de plus de 4100 kg de résine de cannabis en 2020 à l’ouest du pays

21 janvier 2021 à 10 h 34 min

Plus de 4100 kg de résine de cannabis, 2561 grammes de cocaïne et 1 430 969 comprimés psychotropes ont été saisis en 2020 dans les 12 wilayas de l’ouest du pays, a indiqué hier à Oran l’inspecteur régional ouest de la police, le contrôleur général de police Benaini Mostefa.

Lors de la présentation du bilan annuel 2020 des activités de la police dans la région ouest, M. Benaini a indiqué qu’une quantité de 4100,39 kg de résine de cannabis a été saisie dans les 12 wilayas de l’Ouest, de même que 2561,435 grammes de drogue dure (cocaïne), 1 430 969 comprimés psychotropes et 12 339 flacons de psychotropes liquides, dans le cadre de 6123 affaires, dont 6105 ont été traitées. Ces affaires ont impliqué 8786 personnes, dont 6719 ont été présentées devant la justice, a-t-il précisé.

L’inspecteur régional de police a souligné que ce nombre d’affaires est en hausse par rapport à l’année 2019, durant laquelle 5386 affaires de trafic de drogue ont été enregistrées, soit une augmentation de 737 affaires. Il a ajouté que 18 affaires sont en cours de traitement, une quantité de 3729,904 kg de résine de cannabis et 1 202 201 comprimés psychotropes ont été saisis durant cette même année, notant que 76,47% des affaires ont été finalisées et 522 personnes sont recherchées.

Pour M. Benaini, le traitement des affaires de trafic de stupéfiants représente une performance de 99,70%, ce qui dénote du professionnalisme et de l’efficacité des services de police en matière de lutte contre les stupéfiants. «Cette lutte est l’affaire de tous», a-t-il souligné.

Sur un autre plan, il a fait savoir que les services de police ont mis en échec 190 tentatives d’émigration clandestine par mer, impliquant 980 personnes, dont 54 femmes, 48 mineurs et 180 étrangers, au niveau des wilayas côtières de l’ouest du pays.

Le responsable a fait remarquer que des filières de ce trafic utilisent les réseaux sociaux pour recruter des candidats à l’émigration clandestine, et que la police scientifique intensifie le contrôle pour éradiquer ce phénomène.

Dans le cadre de la cybercriminalité, le contrôleur général de police Benaini a fait état du traitement de 1189 affaires liées aux réseaux sociaux en 2020, contre 815 en 2019, soit une augmentation de 314 affaires.

Pour ce qui est des crimes économiques et financiers traités par les services de police à l’ouest du pays, Benaini Mostefa a indiqué que 2455 affaires ont été enregistrées en 2020, contre 2173 en 2019, soit une hausse de 282, ajoutant que 1271 affaires ont été finalisées et 322 sont en cours, impliquant au total 4004 personnes (3796 hommes et 208 femmes), dont 1857 ont été présentées devant la justice.

En outre, 16 804 affaires d’atteinte à des personnes et 16 124 d’atteinte aux biens ont été enregistrées en 2020, de même que 5668 autres de crimes et délits contre des biens publics, dont 5093 ont été finalisées et 34 sont en cours, impliquant 9246 hommes et 455 femmes. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!