Rassemblement de protestation de la communauté chrétienne à Béjaïa | El Watan
toggle menu
vendredi, 15 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191114


Rassemblement de protestation de la communauté chrétienne à Béjaïa

17 octobre 2019 à 10 h 20 min

Entonnant des chants religieux et faisant  des prières collectives, des dizaines de citoyens de confession chrétienne venus de plusieurs régions du centre du pays ont observé un rassemblement devant le siège de la wilaya de Béjaïa pour protester contre la fermeture de leurs lieux de culte.

Selon des responsables de l’EPA, l’Eglise protestante d’Algérie, qui se sont exprimés sur les lieux du rassemblement, «12 églises ont été jusqu’à présent fermées et mises sous scellés par les services de sécurité sur ordre des walis de Béjaïa et Tizi Ouzou». Le motif serait «l’absence d’autorisation d’exercice de culte» mais, toujours selon ces mêmes responsables, la fameuse commission habilitée à délivrer les autorisations d’exercice du culte «n’existe pas et n’a jamais siégé depuis sa création dans le cadre de l’ordonnance 2006». «Nous avons été reçus à la wilaya la semaine dernière et on nous a promis de transmettre nos doléances à qui de droit, mais, en fait, nous ne savons pas exactement qui prend ces décisions de fermeture», a souligné Mustapha Krim, l’un des responsables de l’EPA.

Dans un communiqué rendu public il y a quelques jours, l’EPA avait déjà appelé à «la levée des scellés sur les lieux de culte», à «l’arrêt des intimidations contre la communauté chrétienne et ses membres» ainsi qu’à «l’abrogation de la loi liberticide de 2006».

Pour rappel, toutes les églises fermées ou sous la menace d’une fermeture imminente et qui se trouvent à Béjaïa, Oran et Tizi Ouzou sont affiliées à l’EPA, qui est dûment agréée par les autorités depuis 1974. «Nous avons procédé à la démarche de mise en conformité avec les textes de loi, notamment celle de 2012, sur les associations. Nous considérons que ces fermetures sont abusives et injustes et nous tenons à informer l’opinion publique que les forces de l’ordre ont usé de violences envers les fidèles qui observaient une résistance pacifique lors de l’évacuation manu militari des lieux de culte», a tenu à préciser le chargé de communication de l’EPA.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!