Authentification obligatoire du certificat de vaccination contre la Covid-19 : Quelle validité pour le QR code algérien ? | El Watan
toggle menu
mercredi, 10 août, 2022
  • thumbnail of elwatan10072021

Authentification obligatoire du certificat de vaccination contre la Covid-19 : Quelle validité pour le QR code algérien ?

10 novembre 2021 à 12 h 02 min

Les centres de vaccination et les Dsp sont pris d’assaut pour l’obtention des cachets et signatures d’authentification du certificat de vaccination en plus du QR code.

Le certificat de vaccination avec un code QR est remis systématiquement aux personnes vaccinées à l’issue de la deuxième dose. Son authentification est désormais exigée auprès des centres de vaccination et de la DSP .

Dans une note datant du 17 octobre adressée aux Directeurs de santé de wilaya (DSP) par la direction générales des services de santé et de la réforme hospitalière portant «authentification de certificats de vaccination contre la Covid-19», il est clairement exigé des centres de vaccination d’inclure un certificat de vaccination contre la Covid-19 avec code QR, en plus de la carte de vaccination.

«Additivement à mes précédents envois relatifs aux documents de santé pouvant être authentifiés au niveau local, je vous demande d’inclure le certificat de vaccination contre la Covid-19 avec code QR», a instruit le Pr Lyes Rahal, directeur des services de santé. Il rappelle qu’«il s’agit d’une authentification et non pas d’une légalisation qui doit se faire au verso du certificat original avec code QR qui doit être signé au recto par le responsable de la vaccination en apposant sa griffe et le cachet de l’établissement», lit-on dans la note. Cette authentification peut être également obtenue auprès des DSP, dont le directeur et le chef du service des structures de santé uniquement sont autorisés à signer ce document. «En sa qualité de qui et de quoi un directeur de santé de wilaya DSP peut délivrer le certificat de vaccination et le signer pour son authentification ?» s’interroge-t-on dans le milieu médical, estimant que «c’est une mesure de plus pour alourdir les procédures et faire fuir les personnes des centres de vaccination». Une instruction qualifiée de «mesure bureaucratique exigeant un travail supplémentaire pour les équipes des SEMEP, médecine du travail et les centre de vaccination qui sont déjà dépassés par leur travail quotidien», s’offusque un médecin spécialiste chargé de la vaccination. Et de souligner : «A moins que la plateforme du ministère de la Santé soit défectueuse. Aucun pays au monde n’applique cette procédure de double voire triple signatures.»

Ainsi, de nombreux citoyens vaccinés, notamment ceux qui souhaitent voyager font le pied de grue ces derniers jours devant les centres de vaccination, des DSP et même auprès du ministère des Affaires étrangères. «Il n’y a aucune information à la télévision ou sur les journaux à ce propos. Nous sommes désorientés. Nous sommes mal informés. Du centre de vaccination, on doit se rendre à la DSP pour une double signature», lance une dame venue authentifier son certificat de vaccination au niveau de la DSP d’Alger, où une foule nombreuse est venue hier à cet effet.

les centres de vaccination fortement sollicités

Les centres de vaccination sont ainsi fortement sollicités ces derniers jours par des personnes vaccinées souhaitant se rendre à l’étranger pour se conformer aux directives du ministère de la Santé.

Cette exigence serait, selon certaines sources, une demande des ambassades étrangères pour la délivrance des visas. «Comment peut-on demander une authentification d’un certificat de vaccination par le centre de vaccination et la DSP, alors que le code QR a été établi à partir d’une plateforme numérique mise en place par le ministère de la Santé ? C’est la DSP qui doit authentifier un système numérique mis en place et géré par le ministère de la Santé. C’est une ineptie», dénoncent les spécialistes qui estiment que «ce n’est avec cette mesure qu’on va limiter la fraude».

Interrogé à ce propos, le directeur général de la prévention chargé des programmes de vaccination, le Dr Djamel Fourar, affirme que «cette authentification est effectivement exigée par des ambassades» et tient à souligner que «le code QR et la plate-forme numérique du ministère de la Santé sont conformes aux exigences internationales».

Il revient donc à l’Etat algérien de faire valoir ce code QR à travers le ministère des Affaires étrangères auprès des chancelleries établies en Algérie. 

Djamila Kourta


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!