Quatre candidats en lice à Tizi Ouzou | El Watan
toggle menu
mardi, 18 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190618
  • Pub Alliance Assurance

Renouvellement partiel du conseil de la nation

Quatre candidats en lice à Tizi Ouzou

22 décembre 2018 à 11 h 00 min

Quatre candidats sont en lice pour les élections du renouvellement partiel des membres du Conseil de la nation, dans la wilaya de Tizi Ouzou, prévues pour le 29 décembre en cours.

Les représentants des partis sont issus des primaires organisées dernièrement par les formations politiques. Ainsi, le RCD, qui a tenu ses primaires en octobre dernier, a opté pour Malik Hessas, membre de l’APW et ex-président du bureau régional, qui a été élu devant Smaïl Boukherroub, maire de la commune de Boudjima.

Il est candidat de la formation de Mohcine Belabbas pour briguer le siège du sénateur libéré après l’expiration du mandat de Moussa Tamadartaza (FFS).

L’autre parti influent dans la région, à savoir le FFS, a jeté son dévolu sur la personne de Rabah Menaoum, vice-président de l’APW, qui a été plébiscité, le 24 novembre dernier, devant Youcef Sahli, membre de l’APW, Saâdi Zerrar, maire d’Aït Boumehdi, Smaïl Deghoul, président de l’APC d’Ath Yenni et Mohamed Mustapha Boulahya, adjoint au maire de Tadmaït.

Le FLN, pour sa part, a choisi Hemou Khemou, dit Karim, membre de l’APC d’Aït Touddert, qui a été élu pour représenter l’ex-parti unique au scrutin de samedi prochain, dans la wilaya de Tizi Ouzou. Il a été choisi lors d’une élection interne du parti qui a mis en lice Saïd Farci, membre de l’APW, Hadj Nacer Ali, élu à l’APC de Tizi Rached, et Yacini Allaoua de l’APC d’Imsouhal.

Le quatrième candidat au vote des grands électeurs est le maire de Tizi Ouzou, en l’occurrence Ouahab Aït Menguellet, soutenu par le RND, qui s’est présenté comme indépendant pour briguer l’unique siège à pourvoir à l’occasion de ce renouvellement partiel du Sénat.

Par ailleurs, il est utile de rappeler que depuis la création du Conseil de la nation, les deux sièges de la wilaya de Tizi Ouzou ont été occupés par le FFS (Louiza Chetti élue en 1997, Moussa Tamadartaza en 2012 et Hocine Haroun en 2015) et le RCD (Rachid Arabi en 2006, Mohand-Akli Semoudi en 2007 et Mohamed Ikherbane en 2009).

Ali Lanasri du FLN avait aussi assuré, en 2006, le mandat d’une année qui avait été libéré après le décès du sénateur du FFS, Ahmed Aït Ahmed.  

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!