Protestation populaire : Une délégation ministérielle huée à Djanet | El Watan
toggle menu
mercredi, 13 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan13112019


Protestation populaire : Une délégation ministérielle huée à Djanet

21 août 2019 à 10 h 04 min

Les ministres du gouvernement Bedoui n’arrivent toujours pas à sortir sur le terrain. En déplacement avant-hier à Djanet pour effectuer une visite de travail, la délégation ministérielle conduite par le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Salah Eddine Dahmoune, composée des ministres de l’Education nationale, Belabed Abdelhaki, de l’Enseignement supérieur, Tayeb Bouzid, de la Santé, Mohamed Miraoui, de l’Habitat, Kamel Beldjoud, et des Ressources en eau, Ali Hammam, a été obligée d’écourter son séjour dans cette ville en raison de la colère populaire.

Plusieurs vidéos circulant sur les réseaux sociaux ont montré un rassemblement de dizaines de personnes, le soir, à côté du bâtiment dans lequel se sont réunis les ministres avec des responsables locaux, durant lequel des manifestants scandaient : «Dégage !» ou «Klitou lebled ya serakine !» (voleurs, vous avez pillé le pays). Des citoyens se sont également introduits dans la salle des conférences, où le ministre de l’Intérieur devait s’exprimer sur le «développement local». Fustigeant le wali, Aïssa Boulahya, les contestataires ont empêché le ministre de poursuivre son discours.

La délégation a été obligée de quitter la ville plus tôt que prévu. Il faut rappeler que ce moyen de protestation avait été adopté par les citoyens de plusieurs régions du pays au début du hirak. Les images du ministre de l’Energie qui n’a pu quitter l’aéroport de Tébessa au mois d’avril avaient fait le tour de la Toile. Les membres du gouvernement ont par la suite réduit leurs sorties publiques au strict minimum. A la veille de la rentrée sociale, instruction leur a été donnée de multiplier les activités afin de «rassurer» la population. Or, ce qui s’est passé à Djanet leur a rappelé que finalement, rien n’a changé. Le gouvernement Bedoui est toujours rejeté par les citoyens. En tout cas, cela prédit un retour en force de la protestation dès le mois prochain. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!