Presse électronique : Le site Interlignes Algérie censuré | El Watan
toggle menu
mercredi, 22 janvier, 2020
  • thumbnail of elwatan22012020

Presse électronique : Le site Interlignes Algérie censuré

01 août 2019 à 9 h 45 min

Les pressions sur les médias en général et les journaux électroniques en particulier s’accentuent. Après TSA et plusieurs autres sites, c’est au tour d’Interlignes Algérie (www.inter-lignes.com) de subir la même pratique. «Le bras long de la censure a atteint notre journal. Depuis une semaine, nos lecteurs l’auront certainement constaté, notre site est inaccessible à partir de l’Algérie, les utilisateurs de l’ADSL et de la 4G n’arrivant pas à accéder aux contenus de notre média. Toutefois, ce constat étant fait seulement sur le territoire national, à l’étranger Interlignes fonctionne tout à fait normalement, il faudra à nos lecteurs recourir à l’application VPN pour pouvoir contourner cette censure arbitraire que nous n’arrivons pas à comprendre», expliquent les responsables de ce média dans un communiqué rendu public hier. Tout en dénonçant cette censure, la direction d’Interlignes précise que ce blocage «a eu lieu à partir de jeudi dernier faisant suite à la publication d’un article reprenant une enquête du journal français, Le Nouvel Observateur, sur les avoirs des ministres de Bouteflika à l’étranger». «C’est parce que cet acte de censure grave d’un média indépendant, que nous dénonçons énergiquement, perdure que nous avons décidé d’informer l’opinion publique et nos lecteurs. Nous réitérons notre détermination à ne rien changer à notre manière de travailler, car la censure et l’autocensure sont incompatibles avec le métier, noble, du journalisme. La liberté de la presse est un levier essentiel de toute démocratie», ajoute-t-on dans le même communiqué.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!