Poursuivis pour port de l'emblème amazigh : Trois citoyens relaxés par le tribunal de Sidi Bel Abbès | El Watan
toggle menu
mercredi, 13 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan13112019


Poursuivis pour port de l’emblème amazigh : Trois citoyens relaxés par le tribunal de Sidi Bel Abbès

13 octobre 2019 à 14 h 29 min

Trois citoyens arrêtés lors du 18e vendredi des manifestations pacifiques après avoir  porté l’emblème amazigh ont été relaxés ce dimanche 13 octobre 2019 par le tribunal correctionnel de Sidi Bel Abbès.

Agés de 28 à 35 ans, les trois accusés ont comparu le 6 octobre 2019 devant le tribunal de Sidi Bel Abbès   pour « atteinte à l’intégrité du territoire national ».

Ils ont été interpellés au centre-ville de Sidi Bel Abbès, le 21 juin 2019, par des policiers en civil et conduits au commissariat central où ils ont été auditionnés sur procès-verbal.

« La décision du juge de libérer les accusés constitue un acte fort dans le sens de l’application de la loi et de la préservation des droits des citoyens à manifester librement », soulignent des avocats du  barreau de Sidi Bel Abbès à l’issue du verdict. Nous ne réjouissons de cette décision qui ne peut qu’honorer les magistrats de Sidi Bel Abbès ».

Pour rappel, un collectif de la défense composé de nombreux avocats relevant du barreau de Sidi Bel Abbès s’est constitué depuis plusieurs mois pour assister les manifestants pacifiques risquant des poursuites judicaires pour leur opinion ou leur engagement politique.


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!