Pour une Algérie démocratique et égalitaire | El Watan
toggle menu
lundi, 22 avril, 2019
  • thumbnail of 20190422

Edito

Pour une Algérie démocratique et égalitaire

08 mars 2019 à 10 h 30 min

C’est au tour des femmes de monter au front de la révolte populaire contre le 5e mandat d’Abdelaziz Bouteflika et pour un changement du système politique algérien en cette journée symbolique qui est la leur, le 8 mars.

Elles devront être, elles seront, à n’en pas douter, à la hauteur des enjeux de l’heure. Comme toujours quand il est question du destin de l’Algérie. Elles seront là, dans toutes les régions du pays, une rose à la main, pour dire leur espérance en un futur démocratique et égalitaire. Le 22 février et le 1er mars derniers, les Algériennes étaient déjà dans la rue, en nombre conséquent, toutes générations confondues, pour réclamer un Etat de droit et le respect de leur dignité. Parmi les lycéens et les étudiants, elles étaient là aussi. Djamila Bouhired, figure emblématique de la Révolution algérienne, elle et ses sœurs moudjahidate, référence majeure du mouvement féministe algérien, est allée à la rencontre des jeunes manifestants le vendredi 1er mars pour leur dire de «ne rien lâcher jusqu’à la victoire finale.

C’est une seconde indépendance qui est en marche.» Ce message, les femmes algériennes l’ont entendu, elles qui ont tout à gagner d’un changement démocratique en Algérie. Elles savent, à leur corps défendant, qu’il n’y a pas de droits sans démocratie et sans Etat de droit, tout comme il n’y pas de démocratie sans droits des femmes. Les femmes qui ont fait face à l’intégrisme islamiste dans les années 90’, qui sont sorties dans la rue le 22 mars 1994 pour dire non au terrorisme, non à un régime théocratique, totalitaire, seront dans les rues d’Algérie mais aussi à l’étranger, en France en particulier, où vit une importante communauté algérienne pour clamer les mêmes mots d’ordre : «Algérie démocratique et égalitaire !» Leur implication en Algérie et parmi la communauté algérienne à l’étranger pour l’avènement de cette Algérie est significative.

Ce vendredi 8 mars, aux mots d’ordre populaires depuis les manifestations du 22 février, s’ajouteront ceux propres à la composante féminine du peuple algérien : une citoyenneté à part entière et des lois civiles égalitaires. La lutte pour un Etat de droit les concerne particulièrement, elles qui sont considérées comme des citoyennes de seconde zone, des mineures de par l’ignominieux code de la famille contre lequel elles luttent depuis sa promulgation en juin 1984. On se souvient de ce formidable mouvement 20 ans barakat porté par des associations féministes, des artistes en France et en Algérie contre «l’infâme» code de la famille.

La mobilisation des femmes en Algérie sera appuyée aujourd’hui par leurs compatriotes vivant en France qui se rassembleront cet après-midi, place de la République à Paris, pour leur exprimer leur solidarité et pour dire qu’elles sont elles aussi partie prenante d’une Algérie juste, égalitaire, plurielle et tolérante en clamant qu’« il n’y pas de droits des femmes sans démocratie et pas de démocratie sans les femmes». Leurs luttes pour leurs droits, les femmes algériennes d’ici et d’ailleurs, elles les ont toujours inscrites dans la construction démocratique de l’Algérie.

Les Algériennes partagent l’idéal de l’ensemble des Algériens, leur espérance : le changement et la perspective d’une Algérie moderne, égalitaire, riche de sa diversité et de sa pluralité. Cet idéal pour lequel des générations de femmes ont combattu et pour lequel elles ont consenti tant de sacrifices en vies humaines depuis les moudjahidate à leurs petites sœurs et à leurs filles des années 80’, 90’, 2000 est à portée de main.

A la nouvelle génération féminine d’en tirer les enseignements, d’être vigilantes et d’en porter le flambeau jusqu’à la victoire finale, comme le disait il y a quelques jours Djamila Bouhired. Et sa sœur de lutte, Zohra Drif, qui déclarait qu’elle refusait «d’assister inerte à la mise à mort que constitue le 5e mandat, du projet de la République démocratique et sociale du Congrès de la Soummam».

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!