Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (Jijel) : Plusieurs opérations d’exportation de produits sidérurgiques | El Watan
toggle menu
mardi, 30 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (Jijel) : Plusieurs opérations d’exportation de produits sidérurgiques

05 juillet 2021 à 10 h 35 min

La société de sidérurgie Algerian Qatari Steel (AQS) de Bellara (Jijel) vient de signer un contrat annuel d’exportation avec la compagnie sud-coréenne Pasco International portant sur la livraison de 150 000 tonnes de produits sidérurgiques.

C’est ce qu’a indiqué hier une source proche du groupe Imetal, dont AQS fait partie. Mieux, le groupe est actuellement en phase de finalisation d’une convention-cadre avec la société togolaise TOIC Petroleum, l’un des clients de la compagnie algérienne Sonatrach, permettant dans un premier temps le placement sur le marché africain, pays de la zone Cédéao, d’une quantité de 150 000 tonnes/an de produits sidérurgiques, appelée à évoluer pour les années à venir.

«Par ailleurs, d’autres projets de conventions d’exportation sont en cours de maturation avec des partenaires étrangers, notamment des groupes publics chinois qui permettront à moyen terme d’élargir la gamme de produits et services proposés à l’exportation par les filiales relevant du portefeuille du groupe Imetal», ajoute la même source sans donner plus de détails.

En mai dernier, AQS avait entamé une opération d’exportation de plus de 17 000 tonnes de billettes (colonnes métalliques) vers des pays européens et arabes. «Plus de 17 000 tonnes de billettes, qui représentent la première tranche d’un programme d’exportation d’environ 300 000 tonnes de produits ferreux, ont été expédiées vers les marchés internationaux. Des opérations similaires avec des quantités considérables seront effectuées au cours des prochains mois vers des pays arabes et européens, dont le Canada», détaille-t-on.

L’exportation de la première cargaison de billettes intervient après l’entrée en phase d’exploitation de l’unité de réduction directe qui constitue le cœur battant du complexe, avec une capacité annuelle atteignant jusqu’à 2,5 millions de tonnes de fer réduit à froid et à chaud de haute qualité. L’ambition du groupe Imetal, à l’horizon 2025, est d’atteindre un chiffre d’affaires à l’international de 500 millions de dollars. 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!