Plus de 2400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020 | El Watan
toggle menu
mardi, 26 janvier, 2021
  • thumbnail of elw_23112020




Accidents de la circulation

Plus de 2400 morts au cours des 10 premiers mois de 2020

26 novembre 2020 à 10 h 54 min

Rien que pour la période allant du 8 au 14 novembre, pas moins de 40 personnes ont trouvé la mort et 1251 autres ont été blessées dans 1096 accidents de la circulation enregistrés à travers le pays, selon un bilan établi, mardi, par les services de la Protection civile.

Les accidents de la circulation ont fait plus de 2400 morts et plus de 20 000 blessés dans plus de 16 000 accidents de la route enregistrés au niveau national durant les dix premiers mois de 2020, a indiqué la Délégation nationale à la sécurité routière (DNSR).

«Au total, 2422 personnes ont trouvé la mort et 22 003 autres ont été blessées dans 16 171 accidents de la circulation enregistrés, au cours des dix premiers mois de l’année 2020, au plan national en zones urbaine et rurale», lit-on dans le communiqué de la DNSR.

Rien que pour la période allant du 8 au 14 novembre, pas moins de 40 personnes ont trouvé la mort et 1251 autres ont été blessées dans 1096 accidents de la circulation enregistrés à travers le pays, selon un bilan établi mardi par les services de la Protection civile.

La Délégation nationale de la sécurité routière (DNSR) a toutefois relevé une baisse de 16,86% du nombre des décès par rapport à la même période de l’année 2019 et de -24,83% dans celui des blessés, tandis que le nombre d’accidents a reculé de 23,41%.

L’année dernière, 3049 personnes ont trouvé la mort et 29 095 personnes ont été blessées dans 21 109 accidents enregistrés au niveau national, lors des onze premiers mois de l’année 2019.

L’année dernière, la courbe des accidents de la route était en baisse de 2,1% par rapport à 2018. Ils avaient néanmoins provoqué la mort de 3270 personnes et des blessures à 31 010 autres.

La route est devenue la neuvième cause de mortalité au monde, selon l’OMS. En Algérie, l’estimation globale, de 1970 à 2017, du nombre de tués est de plus de 170 000 personnes et le nombre de blessés dépasse les deux millions de personnes.

Dans une étude intitulée «Les accidents de la route, la nécessité d’un diagnostic», trois chercheurs algériens, le Dr Azzeddine Madani de l’université Khemis Miliana, le Dr Tarek Chella de l’ENS et le Pr Abdelmadjid Bouder de l’USTHB, ont tenté de décrypter les données, il s’est avéré que durant la décennie 2007-2017, la moyenne journalière était estimée à 10 morts et de 100 blessés.

En Algérie, où le  ratio total des voitures en circulation est de 89 automobiles pour 1000 habitants, il est nécessaire aujourd’hui de prendre en considération une série de facteurs pour la prévention routière : contrôle de l’état des véhicules, entretien des réseaux routiers et leur adaptation aux normes internationales, mais également la sensibilisation des usagers de la route souvent montrés du doigt et considérés comme les principales causes des accidents de la circulation.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!