Ouargla : Un rassemblement qui fait annuler des concerts | El Watan
toggle menu
jeudi, 02 décembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Ouargla : Un rassemblement qui fait annuler des concerts

28 juillet 2018 à 0 h 13 min

Des dizaines de jeunes et moins jeunes de la ville de Ouargla ont fait annuler le premier concert de la soirée du 26 juillet au théâtre de plein air. Kader Japonais n’a eu droit à aucun égard. Les manifestants ont occupé les lieux tôt dans l’après-midi pour empêcher la tenue d’une série de soirées musicales programmées par l’Office national des droits d’auteur et droits voisins (ONDA) dans le cadre d’une caravane culturelle qui sillonne le pays.

Alors que la population était demandeuse d’événements, criant à la discrimination culturelle, surtout du temps de Khalida Toumi, c’est une campagne méthodiquement organisée via les réseaux sociaux, depuis une semaine, qui a été menée par un groupe de jeunes non affiliés à un collectif, mais qui a su drainer des dizaines de personnes en tenant des arguments forts en solidarité avec plusieurs quartiers de la ville, inondés par les eaux usées depuis plusieurs mois et dont les habitants ne cessent d’appeler au secours, au moment où l’entreprise chargée du projet avance lentement dans le traitement des points noirs, objet d’un projet spécifique de réhabilitation du réseau d’eaux usées de Ouargla.

La manifestation, dans laquelle certains relèvent de fortes connotations islamistes, a fait polémique hier sur les réseaux sociaux quant à ses motivations «réelles» et ses soubassements idéologiques.

De fil en aiguille, le refus de faire la fête quand une partie des Ouarglis souffre en pleine canicule, a évolué en une protestation pacifique, ouvrant grand le débat autour de la réalité de la ville, son vécu difficile, la vision du développement prônée et menée par les pouvoirs publics et surtout, encore une fois, ce malaise persistant et le sentiment d’être mal compris.

L’année dernière, à la même période de l’année, des concerts musicaux animés par de grandes vedettes de la chanson algérienne, tels que Cheb Khaled et Zahouania et même Kader Japonais avaient été très bien accueillis, des familles s’étaient déplacées de toutes les communes de la wilaya pour y assister, au grand bonheur des autorités locales. Et c’est ce qui a justement motivé la reprogrammation de ces soirées.

Eté 2018, Ouargla a certes eu son tramway qui a métamorphosé la ville et la mentalité de la population, qui demande aujourd’hui une amélioration rapide et concrète de son cadre de vie, de la qualité des services urbains et ruraux, tant en matière de santé que d’éducation, ainsi que les services de base de la vie quotidienne, notamment en été, à savoir l’eau courante, l’électricité et l’évacuation des eaux usées.


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!