Ouargla : «Système dégage, Non à l’article 102» | El Watan
toggle menu
mardi, 18 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190618
  • Pub Alliance Assurance

Ouargla : «Système dégage, Non à l’article 102»

13 avril 2019 à 9 h 24 min

Les Ouarglis persistent et signent. En ce 8e vendredi, une marée humaine a déferlé sur la ville, déterminée à exprimer son rejet des «symboles de la faillite de l’Algèrie», de Bedoui à Bensalah, en passant par Gaïd Salah. Les manifestants ont scandé «El Gaïd Salah mahou saleh».

Le peuple demande la traduction devant la justice de ces responsables pour leur demander des comptes, annoncent les activistes. A la place de la Rose des sables, comme chaque semaine désormais, grand rassemblement populaire, banderoles en main, présence massive de drapeaux de toutes les formes et dimensions et pour la plupart servant d’habit et de parasol, sous une chaleur de plus en plus forte en ce mois d’avril. «Non à l’article 102», «Nous ne voulons pas de Bensalah, Gaïd a promis d’être à l’écoute des revendications de la rue, il a promis de mettre fin aux agissement du gang, comment peut-il laisser faire ?» crie un quadragénaire au milieu de la foule. Et d’un autre de rétorquer : «Ghediri et Ouyahia veulent profiter de cette fenêtre de 90 jours pour revenir et ça, nous ne l’accepterons jamais.»

Pendant trois heures, la marche des Ouarglis a fait le tour de la ville pour revenir à la place du 27 Février 1962 où s’est tenue une nouvelle conférence-débat en plein air. «Jalsat el hirak» a regroupé des dizaines de citoyens autour de la problématique de l’heure : comment pereniser et protéger la mobilisation citoyenne, comment imposer la volonté du peuple et inverser la vapeur ? Un débat tumultueux en présence de citoyens de tous bords, interpellant des universitaires sur les ficelles juridiques dont pourrait user le peuple pour se faire entendre. Malgré une volonté de connaître les aspects concernant les garanties d’un scrutin transparent, les propos sont globalement restés hostiles aux solutions proposées par le système en place, dont les manifestants demandent toujours le départ.

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!