toggle menu
vendredi, 16 novembre, 2018
  • thumbnail of elwatan09072018

Ouargla : Levée du gel du projet de CHU

13 octobre 2018 à 0 h 00 min

La décision de lever le gel du centre hospitalo-universitaire (CHU) projeté dans la wilaya de Ouargla a été prise officiellement par les hautes autorités du pays, a révélé jeudi le chef de l’exécutif de wilaya.

Cette décision traduit l’intérêt accordé par les pouvoirs publics pour le développement local et l’amélioration du cadre de vie du citoyen, a précisé le wali, Abdekader Djellaoui, lors d’une rencontre tenue à Haoud El Hamra (Hassi Messaoud). Figurant parmi les principales revendications de la population ainsi que des élus locaux, ce projet est appelé à jouer un rôle important en matière de promotion des prestations de santé dans la région, tout en permettant de soulager les patients de la contrainte des déplacements vers des structures de santé lointaines et de satisfaire les besoins de la faculté de médecine qui a ouvert ses portes à la rentrée universitaire 2014-2015, a-t-il souligné. Le gel a été levé aussi sur divers projets de développement retenus en faveur de la wilaya de Ouargla, notamment dans les secteurs de l’éducation et l’industrie et des mines au titre du programme complémentaire de 2017, a-t-il rappelé.

La wilaya de Ouargla a bénéficié, dernièrement, de deux unités d’imagerie, à savoir un scanner et un échographe pour les communes de Hassi Messaoud et N’goussa, dans le cadre des efforts consentis par le groupe Sonatrach pour renforcer la prise en charge médicale dans les régions du Sud notamment, a indiqué M. Djellaoui. Dans le même sillage, il a fait savoir que des démarches sont entreprises pour la mise en service de nouvelles installations de santé, notamment les urgences médicales à l’établissement public hospitalier Mohamed Boudiaf, surtout après la levée des réserves sur ce projet, en plus de l’hôpital psychiatrique implanté dans la commune de Rouissat et l’hôpital de 60 lits d’El Hedjira, qui auront prochainement leurs arrêtés de création.

Selon le wali, l’opération qui concerne l’équipement de l’hôpital de 240 lits, dont la mise en service est prévue en 2019, a été déjà retenue. Les installations de santé dans la wilaya seront renforcées aussi par un hôpital de 60 lits à Témacine et un centre de transfusion sanguine au chef-lieu de wilaya, dont les travaux de construction sont en voie d’achèvement, a ajouté Abdekader Djellaoui.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!