Ouargla : Les forces de l'ordre répriment un sit-in des chômeurs | El Watan
toggle menu
mardi, 28 septembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021




Ouargla : Les forces de l’ordre répriment un sit-in des chômeurs

10 février 2021 à 10 h 44 min

Le rassemblement hebdomadaires des jeunes chômeurs de Ouargla a été fortement réprimé par les forces de l’ordre, qui ont d’emblée empêché le regroupement en lançant l’assaut sur les manifestants, qui attendaient l’affluence des jeunes habitués à organiser un sit-in devant le portail latéral de la wilaya.

Quatre jeunes ont été interpellés parmi les militants et transportés loin de la placette, les forces de l’ordre enjoignant les autres à libérer les lieux. Plus tard dans l’après-midi, les forces antiémeute ont réitéré leur intervention musclée à Mekhadma, quartier populaire périphérique de la ville où les chômeurs s’étaient repliés pour réorganiser leur 37e rassemblement successif.

Les chômeurs, qui ont organisé deux grandes manifestations les 12 et 31 janvier dernier, réclament une enquête approfondie dans la gestion des offres d’emploi dans les zones pétrolières et revendiquent le quota destiné à la main-d’œuvre locale dans les sociétés pétrolières étatiques.

Ces derniers promettent une nouvelle milyounia, à Hassi Messaoud cette fois-ci, pour interpeller le gouvernement sur leur situation, et s’insurgent contre la répression d’une manifestation pacifique jusque-là tolérée par les autorités.

Le wali de Ouargla avait appelé les leaders du mouvement à des réunions avec les instances de l’emploi à maintes reprises, mais ces derniers estiment qu’ils n’attendent aucune réponse locale, revendiquant une décision politique émanant d’Alger.

Ni le ministre de l’Emploi ni le Premier ministre n’ont répondu pour le moment et les autorités locales sont plongées dans le mutisme.

Hormis la réponse des forces de l’ordre et la présence remarquée de camions d’intervention antiémeute, aucune communication officielle n’a été menée à propos du retour en force des chômeurs à la contestation de la rue.

Les leaders du mouvement se disent déterminés à aller jusqu’au bout de leur démarche et n’avoir plus rien à perdre, appelant toutefois au calme et à la maîtrise de soi, prenant à témoin l’opinion publique pour dénoncer «la violence policière». 


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!