Oran : Des plans d’urgence pour affronter la nouvelle vague des hospitalisations | El Watan
toggle menu
lundi, 30 novembre, 2020
  • thumbnail of elw_17102020




Oran : Des plans d’urgence pour affronter la nouvelle vague des hospitalisations

21 novembre 2020 à 11 h 10 min

Avec une moyenne de 80 cas de contaminations quotidiennes enregistrés durant ce mois de novembre, les autorités sanitaires de la wilaya d’Oran redoutent, dans le cas où la courbe ne fléchit pas, la saturation des lits d’hospitalisation déjà réservés aux malades atteints de la Covid.

Plus de 680 lits dont 65 pour la réanimation sont éparpillés entre l’EHU, le CHU, l’hôpital de Aïn El Türck, celui de Canastel et le nouvel hôpital de Hai Nedjma (commune de Sidi Chahmi).

Jugeant la situation inquiétante et se projetant dans le futur pour parer à toute éventualité, le directeur de la santé, qui s’est exprimé mercredi lors de la session ordinaire de l’APW, tenue pour la circonstance dans la salle de conférences de la mosquée Ibn Badis, place un premier seuil critique à plus de 120 contaminations par jour.

A ce moment-là, avec la saturation des 5 structures citées plus haut qui réduiraient les admissions non urgentes, l’exploitation de l’hôpital des grands brûlés de l’USTO, nouvellement réalisé, sera effective.

A l’instar du nouvel hôpital de Sidi Chahmi (240 lits) déjà en activité et mis à la disposition de l’EHU, l’hôpital des grands brûlés, déjà aménagé pour la circonstance devait dans le même temps être mis à la disposition du CHU, mais celui-ci a finalement opté pour l’ouverture, à l’intérieur de son enceinte, d’un deuxième service spécial Covid, laissant l’hôpital des grands brûlés en réserve.

Se préparant au pire, d’autres solutions sont envisagées dans le cas où la courbe des contaminations continue de monter (jusqu’à plus de 180 cas par jour) entraînant même la saturation des lits laissés justement en réserve dont également ceux du nouvel hôpital de Gdyel.

Il s’agit, pour ce scénario, de mettre à contribution les 26 cliniques privées en activité à Oran et même d’exploiter des lits prévus dans le Centre des conventions (CCO) qui dispose d’un immense hall d’expositions pouvant accueillir un millier de malades avec les équipements adéquats sous la responsabilité des établissements de santé de proximité.

Il faudrait en parallèle mobiliser un nombre de plus en plus important de personnel médical supplémentaire, mais aussi de moyens, telles les ambulances au nombre de 57 en ce moment et qui peuvent être renforcées par 25 autres.

Le directeur de la santé a déjà tiré la sonnette d’alarme lors d’un point de presse organisé dès la mi-octobre, lorsque le nombre de contaminations est reparti à la hausse, notamment à cause du relâchement constaté au sein de la population.

On parlait alors d’une quarantaine de cas quotidiens. En l’espace d’un mois, le chiffre a doublé, mais entre temps, des mesures durcissant les conditions du confinement partiel ont été prises, tant à l’échelle nationale que locale.

L’effet combiné constaté ces derniers jours entre une intervention plus visible de la force publique et une meilleure prise de conscience de la part de la population de l’utilité d’adopter les gestes barrières pourrait bien apporter des résultats probants, comme cela été le cas lors du premier confinement.

Aujourd’hui, les masques se vendent désormais à la criée et parfois à seulement 20 DA l’unité. Aussi, de plus en plus de gens portent cet accessoire de manière régulière et c’est encourageant.

A cela s’ajoute le retour des campagnes de désinfection menées un peu partout sur le territoire de la wilaya, mais surtout les campagnes de sensibilisation. Une sensibilisation menée à titre préventif mais qui concerne aussi le strict respect du confinement à domicile pour les cas confirmés ne présentant pas de formes graves de la maladie.

Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!