Oran : Décision de détention provisoire émise contre Saïd Boudour | El Watan
toggle menu
vendredi, 22 novembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191121
  • Massage Tunisie



Oran : Décision de détention provisoire émise contre Saïd Boudour

16 octobre 2019 à 10 h 06 min

La chambre d’accusation près le tribunal d’Oran a annulé, hier, la mise sous contrôle judiciaire du journaliste et militant des droits de l’homme Saïd Boudour et émis un mandat d’arrêt à son encontre. Les chefs d’inculpation retenus contre lui sont, entre autres : «atteinte au moral des troupes», «atteinte à l’unité nationale», «outrage à corps constitué» et «diffamation».

Toujours durant la journée d’hier, le lanceur d’alerte Nourredine Tounsi a été, lui, placé sous contrôle judiciaire avec le retrait de son passeport. Les chefs d’inculpation retenus contre lui sont : «menace accompagnée d’un ordre ou condition».

Pour rappel, lundi dernier, Saïd Boudour a été placé sous contrôle judiciaire. Un élan de solidarité s’était organisé à son profit et plusieurs dizaines de personnes se sont rassemblées devant le tribunal de la cité Djamel pour réclamer sa libération immédiate. Cela dit, lors de la semaine qui a suivi, le procureur de la République a interjeté appel suite à la décision du juge d’instruction de le placer sous contrôle judiciaire. Le bureau d’Oran de la Ligue algérienne des droits de l’homme a dénoncé, lundi dernier, via un communiqué, le harcèlement judiciaire dont est victime Saïd Boudour, qu’on veut, par son emprisonnement, réduire au silence. 


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!