Oran : «12/12, la yadjouz !» | El Watan
toggle menu
mardi, 30 novembre, 2021
  • thumbnail of elwatan10072021



Oran : «12/12, la yadjouz !»

04 décembre 2019 à 10 h 12 min

Pour la 41e mardi consécutif, ils étaient plusieurs centaines d’étudiants à avoir battu le pavé pour dire non à l’élection présidentielle du 12 décembre. Cela dit, contrairement aux mardis précédents, la marche d’hier a débuté à partir de l’université de l’USTO et non de la place 1er Novembre.

L’idée était de faire une halte à la cour d’Oran, où le procès en appel du hirakiste Djawed Belkacem avait lieu. Pour rappel, ce jeune hirakiste d’à peine 20 ans a été arrêté en septembre dernier et condamné, en première instance, à un an de prison ferme pour avoir enlevé l’enseigne, rue Larbi Ben M’hidi, de l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE). Au final, le procès en appel qui devait se tenir hier a été renvoyé à la semaine prochaine, et la demande de ses avocats de lui faire bénéficier de la liberté provisoire a été rejetée. Les étudiants ont ensuite marché le long des quartiers Cité Djamel, Castor, St-Eugène avant de faire une deuxième halte à la wilaya. «12/12, la yadjouz !» ont-ils crié ironiquement alors qu’ils descendaient la rue Miraucheaux. Un autre chant hirakiste a été scandé : «Allah akbar hnaia ma jabounache, Allah akbar, el Gaïd ma yahkemnache !» (On ne nous a pas ramenés par des bus et Gaïd Salah n’a pas d’autorité sur nous). Une petite variante du chant scandé par les jeunes vendredi dernier quand ils rejetaient l’ingérence étrangère : «Europa ma tmetlnache wel Gaïd ma yahkemnache !»


Advertisements


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!