On vous le dit | El Watan
toggle menu
lundi, 13 juillet, 2020
  • thumbnail of elwatan13072020




On vous le dit

25 septembre 2018 à 1 h 05 min

Nouveau directeur général de Renault Trucks en Algérie

Diplômé de l’université de Paris I – Panthéon Sorbonne en droit des affaires, Stéphane Harmand a occupé pendant plus de 20 ans des postes exécutifs au sein du groupe Volvo en France et à l’international. Durant toutes ces années, il s’est forgé une expertise terrain et a démontré à la fois ses capacités de leadership et également sa maîtrise des sujets business dans l’accompagnement des activités du groupe. Précédemment directeur juridique de Renault Trucks SAS, il prend la direction générale de Renault Trucks en Algérie. Aux côtés d’Olivier de Saint Meleuc, président de Renault Trucks International, il a notamment pour mission d’élaborer et d’exécuter la nouvelle stratégie de développement de l’entreprise en Algérie.Stéphane Harmand, pour sa part, déclare avec enthousiasme : «C’est avec un immense plaisir que je viens en Algérie. Il s’agit pour moi d’un nouveau challenge et d’une occasion unique d’écrire un nouveau chapitre pour la marque Renault Trucks en renforçant son développement sur le marché algérien tout en contribuant au développement économique de l’Algérie.»

Des jeunes contre le «nettoyage» sélectif à Merouana

Des jeunes entrepreneurs dans le domaine du nettoyage à Merouana (Batna) s’insurgent contre une vision sélective les ostracisant par le maire de Merouana. Ce dernier a fait appel à une société de nettoyage de Sétif, alors qu’il en existe des dizaines à Merouana, et ce, dans le cadre de l’Ansej. Ils interpellent le maire et se demandent si le wali de Batna est au courant d’une telle pratique. Ces jeunes de Merouana estiment qu’ils ont le droit de participer et de contribuer à un acte civique et citoyen dans leur ville, l’hygiène.

Saisie de plus de deux quintaux de sardines impropres à la consommation à El Ménéa

L’opération a eu lieu, en fin de semaine, dans le marché de la ville d’El Ménéa, à 270 km au sud du chef-lieu de wilaya, Ghardaïa. Alertés par des citoyens qui ont été rebutés par l’état des sardines proposées à 100 DA le kilo, les services de la direction du commerce de la wilaya déléguée d’El Ménéa, accompagnés d’un médecin vétérinaire et d’éléments des services de la sûreté de daïra de la ville éponyme, se sont rendus sur place et ont procédé d’abord à la mise sous séquestre de la marchandise, évaluée à quelque 240 kg , puis ont procédé au prélèvement de quelques sardines comme échantillons pour une analyse microbiologique. Les craintes des consommateurs ayant alerté ces services se sont avérées fondées, puisque la quantité de poissons bleus proposée à la vente s’est avérée impropre à la consommation et donc considérée comme dangereuse pour la santé publique. Toute la marchandise a été saisie et détruite par enfouissement, après avoir été complètement imbibée de chaux vive. Le propriétaire de la marchandise a été entendu et fait l’objet d’un PV établi par les services de police. Il sera incessamment convoqué par la justice pour répondre  de son acte.

13 cas de paludisme enregistrés à Djanet

Treize cas de paludisme ont été enregistrés parmi des Subsahariens à Djanet, dont 12 Nigérians et un Malien, a-t-on appris auprès d’une source fiable de la direction de la santé publique d’Illizi. Les malades ont été pris en charge par l’Etablissement public hospitalier (EPH) de Djanet, durant la période allant du 13 au 15 septembre, dont 10 cas ont quitté l’hôpital. Les trois autres malades sont dans un état stable, sous contrôle médical. Une commission d’enquête a été constituée dans la wilaya d’Illizi pour définir les causes des cas de malaria enregistrés et prendre les mesures qui s’imposent à travers tout le territoire de la wilaya d’Illizi, précise notre source.

Aux abonnés absents
A quoi sert d’orienter sa clientèle vers un numéro d’urgence dans le cas d’une réclamation si au bout du fil il n’y a personne pour répondre. C’est ce qui arrive souvent, et les nombreux témoignages des abonnés en font foi, au niveau du service dit «recouvrement» de Djezzy, alors que les doléances sont réelles. Votre ligne a été suspendue, on vous recommande de vous servir du 777 pour régler éventuellement votre problème, mais peine perdue, car vous aurez beau réitérer vos appels pressants, aucun préposé de la boîte ne vous répondra … et cela peut durer une demi-journée et même plus. La société de téléphonie mobile se met elle-même aux abonnés absents et crée beaucoup de désagréments à ses clients depuis qu’elle a été étatisée.



S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!