On vous le dit | El Watan
toggle menu
mercredi, 20 mars, 2019
  • thumbnail of elwatan20190320

On vous le dit

24 février 2019 à 8 h 00 min

Le P/APC de Haïzer met fin aux fonctions de son SG

Le maire de la commune de Haïzer, commune située à 10 km au nord de Bouira, a mis fin, hier, aux fonctions de son secrétaire général, cité dans une affaire liée à la légalisation «illégale et frauduleuse» de 2000 imprimés en faveur du candidat Abdelaziz Bouteflika. L’affaire, révélée par El Watan, a suscité moult questionnements. Le P/APC de Haïzer, Akli Abdoun, a confirmé dans une conversation téléphonique avoir mis fin «aux fonctions de son SG» pour avoir, dit-il, «légalisé» des imprimés en faveur d’un candidat sans «la présence de citoyens». «Cette affaire est isolée, nous avons décidé de suspendre ce fonctionnaire en attendant que le premier responsable de la wilaya statue sur ce dossier», a-t-il indiqué. Il a rappelé que c’est un président d’une association, dite «Promotion du travail», qui a posté l’information sur sa page Facebook, en soulignant avec beaucoup de «fierté» que c’est le secrétaire général de l’APC qui a «supervisé cette opération» et «sans la présence des citoyens». A la Direction de la réglementation et des affaires générales (DRAG) de la wilaya de Bouira, un responsable nous a confirmé que la loi est claire, les imprimés doivent être légalisés en présence des citoyens. Le président de la même association avait même agrémenté son poste par des photos en montrant le SG exhibant un imprimé signé en faveur du candidat Bouteflika.

Un gendarme internet prévient d’une attaque de grande ampleur aux USA

L’organisme international qui attribue les adresses internet (ICANN) a averti, vendredi, que des attaques informatiques massives étaient en cours contre des noms de domaines internet, qui définissent les adresses des sites dans le monde. Ces attaques informatiques consistent à «effectuer des changements non autorisés» dans les adresses et «à remplacer les adresses des serveurs» autorisés «par des adresses de machines contrôlées par les attaquants», a dit l’organisme dans un communiqué. Les pirates «s’attaquent à l’infrastructure internet elle-même», a indiqué à l’AFP un des responsables de l’ICANN. «Il y a déjà eu des attaques ciblées mais jamais comme ça», a-t-il ajouté. L’ICANN «estime qu’il y a un risque en cours important sur des parties importantes de l’infrastructure des noms de domaines» (Domain name System, DNS) internet, en d’autres termes, les adresses des sites internet, a aussi écrit l’organisme, qui appelle les responsables de noms de domaines à prendre les mesures adéquates.

Lire aussi

Loading...

Related Post

S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!