On vous le dit | El Watan
toggle menu
mercredi, 26 juin, 2019
  • thumbnail of elwatan20190626
  • Pub Alliance Assurance

On vous le dit

12 janvier 2019 à 8 h 00 min

Laghouat : une fonctionnaire interpelle le ministre de l’Intérieur !

De nombreux citoyens se sont rassemblés jeudi devant l’hôpital de Laghouat pour dénoncer l’ affront qu’une fonctionnaire de la mairie a subi de la part du chef de daïra de Laghouat. «Ce responsable a insulté cette femme devant tous les fonctionnaires, lui causant une dépression nerveuse. La fonctionnaire a été évacuée vers l’hôpital de Laghouat. C’est ce qui a déclenché une action de protestation pour réclamer l’intervention du ministre de l’Intérieur pour mettre fin à cette agression de la part d’un cadre de l’Etat !», a expliqué la sœur de cette fonctionnaire à El Watan. A ce propos, nous avons tenté à maintes reprises de contacter le chef de daïra, en vain.

Cancer : privés du larynx, mais pas de leur voix, grâce à une application tchèque 2019

Vlastimil Gular s’attendait à une intervention mineure sur ses cordes vocales, mais les médecins ont diagnostiqué un cancer et prévu de procéder à l’ablation de son larynx. Il était censé perdre l’usage de la voix. Pourtant, on l’entend toujours aujourd’hui, grâce à un nouveau procédé high tech. Ce père de quatre enfants, âgé de 51 ans, continue à bavarder en faisant entendre sa propre voix, plutôt que le timbre métallique d’un robot, grâce à une application novatrice développée par deux universités tchèques. Une application qui lui permet d’écrire au clavier ce qu’il veut faire entendre. La nouvelle application sophistiquée qu’il préfère a été développée pour les malades devant subir une ablation du larynx, une intervention classique pour combattre un cancer avancé. Ce projet commun de l’université de Bohême, à l’ouest, à Pilsen, de l’université Charles, à Prague, et de deux entreprises privées, CertiCon et SpeechTech, a été lancé il n’y a pas si longtemps .

Oum El Bouaghi : un mort et trois blessés dans l’explosion de deux bonbonnes de gaz

Une personne a trouvé la mort et trois autres ont été blessées, jeudi soir, dans la commune de Aïn Beïda (26 km à l’est de la wilaya d’Oum El Bouaghi), suite à l’explosion, dans un local commercial inexploité, de deux bonbonnes de gaz, a-t-on appris, hier, auprès de la Protection civile. Selon la même source, un homme, la soixantaine, est décédé, un autre âgé de 49 ans a été blessé, alors que deux autres victimes, âgées de 16 et 22 ans, ont été brûlées au deuxième degré. Les éléments de la Protection civile de l’unité secondaire de la daïra de Aïn Beïda ont transféré les blessés vers le service des urgences de l’hôpital Salah Zerdani et la dépouille à la morgue du même établissement. Une enquête a été ouverte par les services compétents pour déterminer les causes exactes de cet accident.

Sétif : raccordement de 200 foyers au gaz naturel

Au total, 200 foyers du village d’Ouled Abbas, dans la commune de Tella (Sétif), ont été raccordés au réseau de gaz naturel dans une ambiance festive. Inscrite dans le cadre de la célébration du Nouvel An amazigh 2969, cette opération a mis fin à des années d’attente des habitants, soulagés de voir une de leurs préoccupations prise en charge, notamment en cette période hivernale, où la température a fortement chuté. A cette occasion, le directeur de l’énergie, Mohamed Meziami, a indiqué jeudi à l’APS que les travaux de ce réseau de raccordement, d’une longueur de 19,5 km, ont été lancés au mois d’octobre 2017, soulignant qu’avant cette opération, le taux de raccordement en gaz naturel dans cette commune était de l’ordre de 65%. M. Meziami a également informé que 800 logements sont en cours de raccordement au réseau de gaz naturel, notamment dans les groupements d’habitat de Ouled Badrouh, El Chat, El Bir El Djedid, Ouled Agoun, Ouled Kassah, Hargat El Bir, ainsi que dans la région ouest d’Ouled Abbas. Le wali de Sétif, Nacer Maâskri, avait donné, à l’occasion, le coup d’envoi des travaux de raccordement en cette énergie vitale au profit de 1800 logements de la localité de Belhouchat (Bir El-Arch) et 1700 logements des mechtas du village Ben Diab (Kedjal).

Loading...
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!