Nouvelle réorganisation du secteur de la santé : Implication du privé dans les systèmes de garde et des urgences | El Watan
toggle menu
mercredi, 11 décembre, 2019
  • thumbnail of elwatan20191211


  • Massage Tunisie

Nouvelle réorganisation du secteur de la santé : Implication du privé dans les systèmes de garde et des urgences

01 juillet 2019 à 9 h 40 min

Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, le Dr Mohamed Miraoui, dévoile une nouvelle feuille de route pour la réorganisation du secteur. L’implication des structures privées dans la prise en charge des citoyens dans le cadre des urgences et des systèmes de garde se fera de manière significative. Des instructions fermes ont été données dans ce sens lors d’une rencontre regroupant les différents directeurs de santé de wilaya (DSP).

Des réunions d’évaluation et d’orientation avec les DSP des différentes régions du pays sont organisées dans le cadre du programme d’évaluation continue, depuis samedi, au ministère de la Santé, et ce, jusqu’à la fin de la semaine en cours, en prévision de la saison estivale. Le Dr Mohamed Miraoui a, lors d’un point de presse animé hier au siège du ministère, en marge de cette rencontre, dressé un état des lieux avec tous ses dysfonctionnements et anomalies qu’il a jugé inadmissibles. Partant de ce fait, des instructions fermes ont été données pour justement mettre en place les mécanismes nécessaires et les mesures adéquates pour en finir avec tous ces problèmes récurrents et «remédier aux lacunes enregistrées, afin de garantir un service public de qualité, qui soit au niveau des aspirations des citoyens», a-t-il déclaré. Et d’instruire les DSP  de procéder à l’actualisation des circonscriptions sanitaires, l’organisation des urgences médico-chirurgicales, renforcer les plans de lutte contre les maladies à transmission hydrique et intoxications alimentaires.

Outre les aspects relevant de la santé et du service public liés directement à la saison estivale, la feuille de route du ministre de la Santé porte également sur la réorganisation du secteur, notamment la création des réseaux de prise en charge des urgences(détresses médicales) avec l’implication du secteur privé dans les systèmes de garde et des urgences. «Désormais, les cliniques et les cabinets privés sont tenus de transmettre leur bilan des activités au DSP au même titre que les structures hospitalières publiques dotées de moyens nécessaires. Comment peut-on expliquer que des services de chirurgie fonctionnent à plein temps avec seulement deux salles opératoires, alors que d’autres services, qui disposent de moyens plus importants, ne réalisent même pas la moitié de l’activité assurée ailleurs», a-t-il souligné. Et de signaler qu’«une enquête est en cours concernant le taux élevé et inexpliqué des césariennes effectuées dans les structures privées», à 100%, selon les chiffres des DSP, alors que le recours à cette intervention chirurgicale dans le secteur public n’est accomplie que sur indication médicale. L’enquête concerne également «l’absence des ressources humaines exigées dans ces établissements». Le ministre de la Santé a, par ailleurs, insisté sur l’amélioration des conditions de travail des équipes médicales et paramédicales et surtout la mise en place des mesures de protection contre les agressions dont elles sont victimes quotidiennement. Les DSP ont été également instruits de veiller à la bonne gestion des deniers publics et au respect rigoureux des recommandations des inspecteurs de l’IGF faites à l’issue des missions d’inspection dans les hôpitaux.

Un programme d’évaluation concernant les équipements médicaux est également en cours, a-t-il indiqué, afin de se conformer aux procédures réglementaires pour la mise à la réforme certaines machines dont l’expertise a confirmé le hors-usage. A noter qu’après les rencontres avec les DSP, qu’une réunion est prévue avec les gestionnaires des structures privées de santé publique et des établissements sous tutelle. A l’issue de ces rencontres, des mouvements dans les postes de responsabilité seront opérés, à différents niveaux.   


S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Se souvenir de moi
Mot de passe perdu?
S'IDENTIFIER S'INSCRIRE
Registration confirmation will be emailed to you.
Password Reset Registration
Login
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!